Activités MouvementÊtre fami-ambassadeur

Témoignage de Martine Limbourg-Beaujot, maman de Marie, Olivier, Julie et Hélène

« Attribuer des logements, j'aime ça ! »

Mes parents étaient membres de la Ligue des familles. À la naissance de notre premier enfant, nous avons bénéficié d'une année d’affiliation gratuite. Fin des années 1990, j’ai assisté à une assemblée générale qui, pour attirer du monde, proposait une conférence ou une rencontre. Cette année-là, des politiciens locaux avaient été invités pour un débat. La présidente m’a proposé de devenir volontaire. Un an plus tard, je suis devenue présidente du groupe local pour de nombreuses années. Nous avons participé à plusieurs projets, soit comme initiateurs, soit comme partenaires (organisation du prix Versele, réflexion sur la sécurité des enfants près des écoles qui a amené la création d’une asbl, mise sur pied d'un Bébés-rencontre, organisation de la Semaine de la mobilité et d'une semaine Bien vieillir à Malmedy...). Je suis actuellement trésorière du Foyer Malmédien, la société de logements sociaux des six communes du sud de l'arrondissement de Verviers. Depuis la création, la Ligue des familles possède des parts dans la société et assiste à ce titre aux A.G. C’est ainsi qu'en 2007, je suis devenue administratrice et même présidente pendant près de trois ans. En tant qu'administrateurs, nous sommes responsables de la gestion de la société et comme représentante de la Ligue des familles, j'essaie toujours de prendre les décisions en mon âme et conscience pour le bien de la société, des locataires, des candidats-locataires et du personnel. Je suis aussi présidente du comité d’attributions des logements, un travail que j’apprécie particulièrement. J’essaie toujours de gérer les attributions le mieux possible pour les candidats-locataires : par exemple, en attribuant un appartement au rez-de-chaussée à une personne âgée ou à une personne ayant des problèmes de mobilité mais ce n’est pas toujours possible à cause de la réglementation très stricte. Autre difficulté : trouver un logement social pour une famille nombreuse. Le pluralisme de la Ligue des familles m'a permis de participer à la vie de ma commune, en collaboration avec tous les acteurs, que ce soit au niveau associatif, social, culturel ou politique.