Activités MouvementLe Ligueur du Mouvement

Ans: destination « mieux vivre ensemble »

Depuis octobre 2016, des citoyen-ne-s se  réunissent dans la petite commune d’Ans, en région liégeoise. Cette année, ce collectif invitait les parents à découvrir et à tester, en famille, leur valise constituée de quelques outils et jeux pour prévenir ou agir face au harcèlement. Et encourager le « vivre ensemble ».

Le harcèlement scolaire est devenu une vraie préoccupation. Plutôt que subir avec fatalisme cette réalité, un groupe d’adultes d’Esneux a décidé d’agir en se centrant sur les enfants entre 3 et 6 ans. Leurs objectifs? Arriver à des pistes de solutions, d’aides et de prévention.

Avec les 3 à 6 ans

Ils se sont d’abord informés sur le vécu du harcèlement et ont identifié quelques constantes: trois acteurs (harceleur, témoin et victime), une répétition des faits dans le temps ainsi qu’une volonté manifeste de nuire. « Chez les enfants entre 3 et 6 ans, ces critères sont rarement tous réunis, concède Evelyne de Locht, porteuse du projet. Par exemple : un enfant va "piquer" plusieurs fois la collation d’un autre, non pas dans l’intention de lui nuire, mais simplement parce qu’il n’a pas de collation. Bien que cela puisse s’apparenter à une ébauche de harcèlement, à ce stade, cela ressort plutôt de l’apprentissage du vivre ensemble ». Ce qui passe par une meilleure connaissance de soi et de l’autre. Le groupe a ensuite exploré cinq dimensions de cet apprentissage du vivre ensemble.

1. La place que chacun occupe dans la famille, en prenant conscience que chacun est important.

2. Le schéma corporel en explorant des sensations dans son propre corps, ce que peut ressentir l’autre, ses limites qui ne sont pas forcément les mêmes que celles de mon voisin.

3. Les émotions en apprenant à les  identifier et à les différencier.

4. Le développement de l’empathie.

5. La découverte des différentes manières de gérer un conflit.

En famille

Lors de ses investigations, le groupe a découvert une série d’outils destinés principalement à des instituteurs. Il a donc souhaité créer une valise à outils à destination cette fois des parents, utilisable surtout dans le cercle familial, par des adultes qui ne sont pas nécessairement des professionnels et qui se sentent parfois démunis. L’objectif étant la prévention de comportements qui pourraient s’apparenter ou être l’ébauche de comportements qui conduiraient à du harcèlement. Dans la valise, on trouve notamment un puzzle familial, le livre Tous différents, de Todd Parr (éd. Bayard), un kit de massage, la roue des émotions, la boite à cris, des cartes de résolutions de conflits, etc.

Tester, c’est approuver

En collaboration avec le Centre culturel d’Ans, le collectif a invité les habitants à découvrir et à tester, en famille, ces outils pour aborder le vivre ensemble chez les tout-petits. Une malle d’albums de littérature de jeunesse liés à ces thématiques a également été  mise à disposition du public par la Bibliothèque Arsène Soreil. Et la Compagnie  la Berlue  a proposé son spectacle Le grand rOnd, toujours pour les 3 à 6 ans, un spectacle sans paroles qui explore l'espace, le corps et l'autre de façon ludique, dépouillée, pleine d'humour et de symbolique. Au sol, un grand rond. Chacun se croit seul. Mais non! Elle s’installe. Lui aussi. Tous deux veulent occuper le rond. Comment vont-ils y arriver? Cette création collective de Valérie Joyeux, Violette Léonard et Luc Fonteyn a remporté le Prix de la Ministre de l'Enseignement fondamental aux Rencontres Jeune Public de Huy 2013.

Michel Torrekens