Activités MouvementLe Ligueur du Mouvement

Barvaux : citoyens pour le logement

Ce mercredi 28 septembre, dès 9h, une dizaine d’hommes et de femmes se sont retrouvés à la Maison Citoyenne de Barvaux-sur-Ourthe, à l’invitation de notre chargée de projets Éducation Permanente, Ingrid Desramault. Invitées durant cette matinée : deux assistantes sociales pour répondre à une liste fournie de questions juridiques, législatives, administratives préparée lors des rencontres précédentes. Tant les problèmes de logement sont nombreux et complexes.

La Maison Citoyenne est un outil au service du Plan de Cohésion Sociale de la commune de Durbuy. Lieu de brassage de personnes de divers milieux sociaux et culturels, elle domine l’Ourthe, en plein centre de Barvaux. Un endroit idéal pour se rassembler et aborder les questions de logement dans l’entité. Autres partenaires du projet: la Maison médicale, le Miroir Vagabond et IntegraPlus.

Une priorité

Ils s’appellent Roger, Alain, Pierre, Nelly, Chantal, Cindy, Mary, Myriam… Certains sont là comme simples citoyens interpellés par ce que vivent des habitants, d’autres vivent les difficultés de logement, en particulier quand ils ont élu domicile dans un des nombreux domaines touristiques de la région, comme Aux Frênes, les Arcades, les Closeries, les Achamps, Rosa-Pré, etc. «La commune de Durbuy est très touristique, les loyers  y sont élevés, explique Ingrid Desramault, chargée de projets Éducation Permanente à la Ligue des familles. Les jeunes couples ont rarement les moyens d’y habiter, tandis que leurs parents vieillissants peinent à entretenir leur maison. Les familles sont souvent confrontées à un choix difficile si elles souhaitent habiter dans la région: vivre dans un logement insalubre au bénéfice de marchands de sommeil ou explorer des options alternatives de logement, peu ou pas légalisées. » Pour certains, le logement en zones touristiques représente une possibilité de se trouver un toit face à la carence des politiques publiques.

Ensemble

De plus, les politiques liées à l’habitat sont tout sauf simples. CWATUP, Code wallon du logement, règles de salubrité,   Plan HP, primes, relogement…: les arcanes législatives sont nombreuses. Face à ces difficultés administratives, juridiques, financières, urbanistiques, voire quotidiennes, comme le simple ramassage des poubelles, les membres du Collectif citoyen sur l’Habitat permanent à Barvaux ont décidé d’unir leurs forces. Ensemble, ils avancent plus loin, ils peuvent rassembler l’information, identifier les bons interlocuteurs, se mobiliser, gagner du temps, faire bouger les choses, se serrer les coudes, etc.

Pour cela, plus on est, plus on est efficace et représentatif. C’est pourquoi la prochaine étape consistera à  inviter les résidents des autres campings de la région à rejoindre le groupe pour se nourrir d’autres témoignages et renforcer davantage encore les démarches déjà entreprises. En impliquant non seulement les principaux concernés mais également le panel le plus large possible de citoyens. Car, comme le stipulent la Constitution belge et la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, chacun et chacune a droit à un logement décent.

Michel Torrekens