Activités MouvementLe Ligueur du Mouvement

Gembloux : les bourses et la vie

Le relais local de Gembloux répond régulièrement présent quand il faut se mobiliser pour les parents. Il  reste attaché à ses actions-phares, comme les bourses aux vêtements d’automne et de printemps inscrites dans une perspective d’économie circulaire ou le prix Versele.

Vendredi 7 octobre: branle-bas-de combat dans l’impressionnante salle de spectacle du Foyer communal de Gembloux. Les heures qui ont précédé, les volontaires ont réceptionné, trié par tranches d’âge les vêtements reçus et les ont rangés sur plusieurs dizaines de tables et tringles… Près de 250 dépôts pour un total de 5000 pièces exposées. Si 60% de la marchandise trouve acquéreur, le challenge est néanmoins ailleurs, puisque l’objectif est de favoriser une économie circulaire et participative, basée sur le principe d’échanges. Une quinzaine de personnes constituent le noyau du groupe local, auxquelles s’ajoutent une vingtaine d’autres pour un coup de main spécifique à l’occasion de ces bourses.

Depuis un an, le groupe s’est concentré sur ses activités-phares comme les bourses aux vêtements,  la bourse aux jouets, le Prix Bernard Versele, le petit-déjeuner avec balade à vélos, en collaboration avec le Gracq, chaque année dans un village différent comme Bothey où une institution pour personnes handicapées fut partenaire de l’initiative. Malgré les contraintes et le temps pris par de telles actions, chacune essaie de répondre présente pour que le groupe continue à satisfaire  les attentes du public. Chacune? Oui, car - faut-il le préciser ? - le groupe de Gembloux se conjugue exclusivement au féminin. Sans qu’il y ait pourtant une volonté d’ostracisme. Appel est donc lancé aux bonnes volontés masculines et… aux couples de jeunes parents.

Mobilisation

Gembloux est une ville qui se développe de manière importante et, chaque année, les volontaires distribuent des tracts dans les boîtes aux lettres des nouveaux habitants, pour sensibiliser les jeunes familles à leurs actions. La mobilisation reste néanmoins compliquée. Jeunes parents au travail, femme seule avec enfants, peur de la réunionite aiguë, contraintes administratives liées à l’engagement sont quelques-unes des hypothèses émises pour expliquer ces problèmes de recrutement.

Pourtant, cette explosion démographique nécessite plus que jamais de se mobiliser. Le groupe a ainsi initié des démarches auprès du politique pour prévoir des maisons aux prix abordables dans les nouveaux quartiers ou la construction d’une crèche dans une cité récente. Les réponses reçues ont été… refroidissantes! Pourtant, pas mal de nouvelles familles s’intègrent dans la commune via le groupe local de la Ligue qui tient un stand lors de la journée biennale des nouveaux habitants. Un bon plan pour notre campagne ICIOCI (voir page 5).

Lecture pour tous

L’accès à la culture par la promotion du Prix littéraire Bernard Versele figure aussi au top des activités du groupe via l’implication de huit écoles sur Gembloux. Septante livres circulent chaque année, cinquante sur fonds propres, vingt reçus en prêt. Lors de la dernière édition, 950 enfants ont rendu leur bulletin de vote et une centaine issus de l’enseignement spécial, preuve que la démarche n’est pas centrée sur une « élite » scolaire ou littéraire! 

Michel Torrekens