Activités MouvementLe Ligueur du Mouvement

Mettet: portes ouvertes au Hameau du Lac

À Mettet, le droit au logement n’est plus seulement un droit fondamental de la Constitution belge, mais une réalité pour laquelle se sont battus les volontaires du relais local de la Ligue des familles. Un combat également pour une société inclusive...

Le 5 mai dernier, la journée portes ouvertes au parc résidentiel du Hameau du Lac, à Mettet, a été rehaussée de la visite  du Prince Laurent. Venu soutenir les habitants qui attendent que leur habitat dans une zone de loisirs soit reconnu en habitat vert, il a également apposé sa signature sur la pétition de la Ligue des familles qui réclame la suppression du statut de cohabitant...

Pas simple la vie d’un jeune aujourd’hui: par manque de rentrées financières et désireux d’avoir son propre logement, un jeune de Mettet imagine installer une "Tiny House", un petit chalet mobile, dans le jardin de sa mère. Seulement voilà, la commune lui refuse l’autorisation de l’installer à cet endroit et lui propose de rejoindre une zone de loisirs où vivent 130 personnes: le Hameau du Lac, repris dans le Plan Habitat Permanent.

Le relais local se mobilise

Combat historique de la Ligue des familles, le logement est au cœur de leurs préoccupations. La situation de ce jeune homme les interpelle car elle pose plusieurs questions: les enjeux parfois complexes du Plan Habitat Permanent; les préjugés de la population vis-à-vis des personnes qui habitent en zones de loisirs; le droit de développer une alternative au modèle dominant pour accéder au droit au logement… en particulier face à la crise devenue générale du logement. En ville comme à la campagne.

C’est pour répondre à ces questions que plusieurs rencontres se sont tenues, au Hameau du Lac, dans leur salle communautaire. Au programme: rencontre avec l’assistante sociale de l’antenne sociale de Mettet, rencontre avec les habitants pour échanger sur leur parcours et leur choix de ce lieu de vie, témoignages sur les rejets dont ils sont victimes, en particulier dans la recherche d’un emploi et à l’école… Plusieurs actions ont été menées pour rapprocher les publics.

La fête au hameau

«Habitants du camping, bénévoles et employés communaux, nous avons réfléchi ensemble pour savoir comment nous pourrions mettre fin à ces préjugés, explique Anne-Françoise Cabaraux, coordinatrice du relais local. L’idée a germé d’inviter les habitants des villages voisins à venir dans le parc résidentiel afin de leur donner l’occasion de mieux se connaître. Nous avons organisé une après-midi festive début mai. » Au programme: balade nature démarrant à l’intérieur du parc, exposition réalisée sur l’histoire de cet ancien camping, projection du documentaire Nos refuges, de Vincent Panepinto, rallye gourmand, tours en carrioles, Photomaton, etc. Dans le but de continuer les échanges, un concours de photos du hameau à toutes les saisons a été lancé pour réaliser un calendrier 2021, sympathique moyen de faire connaître le lieu.

Le Prince Laurent en invité

A l’initiative de Marie-Claire Warnier, membre du relais local de Mettet qui connaît très bien les réalités quotidiennes du parc, une invitation avait été lancée au Prince Laurent, qui s’est enthousiasmé pour leur cause. La présence du Prince a été vécue par les habitants du Parc comme une vraie reconnaissance, celle qu’ils attendaient depuis longtemps de la part des autorités, communales comme régionales, et du public extérieur. Un sacré coup de com’ aussi qui a permis de donner un coup d’accélérateur à la cause.

Michel TORREKENS