Activités MouvementLe Ligueur du Mouvement

Silly, alcool safe

Sécurité routière, consommation responsable, internet éthique… Pour le Relais local de Silly, ce sont des actions pour et par des parents qui ne sont pas à « Une idée folle » près, pour reprendre le titre d’un documentaire qu’ils ont proposé lors d’un ciné-débat. 

Une dizaine de familles s’investissent dans le groupe de Silly. Silly? Une commune rurale, éclatée en plusieurs petits villages éloignés les uns des autres. « Quel rôle a un groupe comme le nôtre?, s’interroge Gisèle Moreau, membre du relais local. Bien sûr, nous organisons quelques brocantes aux vêtements mais ça, c’est notre vitrine. L’enjeu est ailleurs, dans le tissu social, dans les préoccupations des parents. »

De l’internet…

Des préoccupations qui ne manquent pas: l’avenir de la planète, celui des agriculteurs et de notre alimentation, l’enseignement, l’immigration, le travail et la vie de famille, les réseaux sociaux et le web, etc. Sur ce dernier point, le relais local a convié les parents à des séances Webetic que la Ligue des familles propose en collaboration avec Child Focus et le soutien de la Loterie Nationale. Le but? Démystifier l’usage d’internet et dispenser des informations pour en acquérir un usage sûr et responsable (www.webetic.be).  « Aujourd’hui, explique Geneviève, maman de trois enfants, on doit passer de plus en plus par l’internet dans la vie quotidienne: les impôts, l’école, etc. Beaucoup de parents s’inquiètent: comment éduquer nos enfants, leur donner une éthique du web, les protéger sans interdire...? » Des séances bien utiles aussi pour    gérer leur page Facebook » (facebook.com/liguedesfamillesSilly).

… à la consommation...

Autre préoccupation: le gaspillage, la surconsommation… En collaboration avec  le centre culturel de Silly, qui avait lancé le projet d’une année Zéro Déchet, le groupe a relevé le défi. Audrey, jeune maman du groupe, s’est proposée comme candidate « Famille Zéro Déchet ». Avec elle, le relais local a notamment créé une donnerie virtuelle, qui fonctionne via la plateforme: silly.donnerie.org. Ils sont encouragés par les autorités de Silly, reconnue comme « Commune slow food ».

… Et la sécurité routière

En 2014, Carine Fassin-Schrye, volontaire du groupe de Silly, perd son fils Guillaume dans un accident de la route. Un séisme. Depuis, elle veut agir pour plus de sécurité, ce qui veut souvent dire moins d’alcool. « Le message que je veux faire passer n’est pas de dire qu’on ne peut pas s’amuser. Au contraire, amusons-nous, mais restons responsables. » En tant que représentante de la Ligue des familles dans l’Observatoire de la sécurité de Silly,  elle a proposé que la commune s’inscrive dans un plan d’actions SAVE (SAuvons la Vie de nos Enfants), porté par l’association Parents d’Enfants Victimes de la Route (save.pevr.be). Parmi les actions concrètes organisées avec des partenaires locaux: une balade à vélo nocturne, une expo à la bibliothèque, la pièce de théâtre Flash, une conférence avec Martin de Duve, directeur de l’asbl Univers Santé, sur les raisons de la consommation, la législation souvent méconnue, le cadre, et surtout, surtout, la prévention! « Pour nous, il s’agit d’un acte citoyen et d’éducation permanente », conclut Carine.

Michel Torrekens