Le droit à une école de qualité pour tous

1 avril 2010


Le système scolaire en Communauté française produit massivement de l’échec scolaire : environ 1 enfant sur 20 redouble en maternelle ; 1 sur 5 en primaire ; 1 sur 2 en secondaire.

Notre système scolaire est structuré par des logiques de relégation et de ségrégation. Autrement dit, le système est très bon pour les très bons ; il est très mauvais pour les autres. La qualité n’est pas au rendez-vous ; en tous cas pas partout ni pour tous les élèves. Notre système est inégalitaire.

Le constat est sévère. A l’évidence, il ne laisse pas indifférent. Les discours sur le malaise de l’école, récurrents dans tous les partis politiques, lors des dernières élections communautaires et régionales de 2009 nous ont fortement interpellés. Une alternative s’est dessinée au fur et à mesure de nos interpellations : est-il préférable de laisser l’école en paix, de ne pas introduire une enième réforme et laisser les acteurs de l’école faire leur travail au mieux ? Cette option implique une refonte à long terme du système, dans la durée, sous contrôle d’une haute autorité, neutre et dégagée des agendas politiques. Ou alors, faut-il au contraire oser une grande révolution du système scolaire ? Loin de vouloir trancher, la Ligue des familles a souhaité ouvrir le débat publiquement, le plus largement possible. Et redonner la voix aux parents, trop souvent négligés dans la réflexion autour de l’école.

La campagne L’école en questions développée par la Ligue des familles, avec la plateforme de Lutte contre l’échec scolaire, en 2010 ambitionne donc d’ouvrir le débat, de construire des propositions et d’amener les décideurs politiques à se positionner sur ces propositions.

La campagne s’organiser autour de cinq chantiers identifiés comme fondamentaux pour une réflexion sur l’école aujourd’hui : le sens, la réussite, le choix, le temps et l’équipe. Au-delà de ces thématiques, c’est bien le droit à une école de qualité pour tous qui motive le combat de la Ligue des familles.

 

a

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger