Supérieur : le parent en seconde ligne

11 août 2010


Il semblerait que nous n’ayons pas les mêmes capacités que certaines espèces du règne animal à laisser nos oisillons voler de leurs propres ailes. Et malgré la volonté affirmée - parfois à hauts cris - de certains jeunes de se gérer, d’être libres, d’être autonomes, un nombre assez considérable attend encore le coup de pouce parental.

 

 

a

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger