Une aide régionale pour habiter en Wallonie

1 décembre 2010


En Wallonie, le nombre de logements locatifs offerts par le secteur public est de 104.000 habitations, soit 8% du parc total de logements. Avec 30.000 demandes de logement public actuellement insatisfaites en Région wallonne et un taux de rotation de 7%, le délai d’attente moyen est de 4 à 5 ans. Sachant que plus de 80% des ménages demandeurs sont en situation précaire, la pression sur le secteur est très forte.

Des études menées par des universités francophones ont par ailleurs démontré qu’en fonction de l’évolution démographique, la demande de logements sociaux va augmenter de plus de 40%. Le vieillissement de la population, la décohabitation induisent des besoins supplémentaires de logements adaptés à ces conditions spécifiques .

 

C’est dans ce contexte qu’en 2003 le nouveau paysage institutionnel du logement en Région wallonne s’organise à partir de trois «pôles» en fonction d’une logique de métier :

  • Le Fonds du Logement des Familles Nombreuses de Wallonie , chargé du volet « réinsertion sociale par le logement » et des prêts hypothécaires destinés aux familles nombreuses ;
  • La Société wallonne du Crédit Social, chargée du volet «crédit hypothécaire social» ;
  • La Société wallonne du Logement, chargée du volet «immobilier» par l’intermédiaire des sociétés de logement de service public.

a

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger