Accueil extrascolaire. Pour une meilleure prise en compte des besoins des parents

14 juillet 2011


En 2002, la Fédération Wallonie-Bruxelles, par l’intermédiaire de l’Observatoire de la jeunesse et de l’enfance, avait dressé un vaste état des lieux de l’accueil extrascolaire dans les communes de Wallonie et de Bruxelles. Le tableau était pour le moins catastrophique.

Depuis lors, avec son décret « Accueil temps libre » (ATL), la Fédération Wallonie-Bruxelles (ex- Communauté française) tente de redresser la barre.

Près de 10 ans après ce premier état des lieux, où en sommes-nous ?

a

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger