Frais scolaires. Comparaison entre la Communauté flamande et la Communauté française

1 décembre 2013


Résumé

La Belgique a un enseignement divisé entre différentes Communautés. En théorie, chaque système scolaire est libre de choisir ses propres règles.

Il existe pourtant quelques principes généraux garantis par des textes internationaux et la Constitution. La gratuité de l’enseignement et de son accès en font partie. Si les principes sont identiques, la manière de les appliquer varie fortement.

La Communauté française se caractérise par un régime assez libéral pour toute la scolarité obligatoire. De nombreux frais à charge des parents sont admis, et vu le manque de moyens des écoles, même des frais scolaires illégalement réclamés sont monnaie courante.

La Communauté flamande adopte en revanche une attitude contrastée : très limitative pour l’enseignement fondamental, elle est plus libérale encore dans l’enseignement secondaire.

Les deux Communautés prévoient une implication des parents dans des conseils participatifs.

Si les règles sont différentes en matière de gratuité scolaire, les mouvements familiaux des deux côtés de la frontière linguistique sont toutefois inquiets des dérives en la matière.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger