Allocations familiales pour enfants atteints d’une affection

19 décembre 2016


Des démarches davantage centrées sur les familles

Résumé

La VIème réforme de l’état prévoit, dès 2020, un transfert des allocations familiales du fédéral vers les entités fédérées. Ce sera dès lors à la Région wallonne, la COCOM pour Bruxelles, la Communauté germanophone et la Communauté flamande de gérer et payer aux familles ces allocations.

A ce jour, seules les Communautés germanophone et flamande ont communiqué sur le contenu de leur nouveau modèle. Ces deux communautés ont fait part de leur volonté de ne pas modifier les montants accordés aux enfants atteints d’une affection. Un maintien du système actuel est dès lors prévu.

A l’heure d’écrire ces lignes, nous ne connaissons pas les intentions de la COCOM ni de la Région wallonne. Il est néanmoins à espérer qu’elles suivront la décision prise par les deux autres entités.

La Ligue des familles n’est pas favorable à une modification quant à l’octroi du supplément social pour enfants atteints d’une affection. Néanmoins, nous nous questionnons sur la manière dont seront prises à l’avenir en considération certaines difficultés rencontrées par les familles et préconisons certaines dispositions pour améliorer le système actuel.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger