Accueil de la petite enfance : vers une centralisation des inscriptions en Fédération Wallonie-Bruxelles ?

21 février 2017


Résumé

La Ligue des familles défend l’idée selon laquelle l’accueil de la petite enfance est un droit de chaque enfant. De nombreuses recherches démontrent les effets positifs de l’accueil de la petite enfance sur le développement intellectuel, social et émotionnel des enfants. Une politique de qualité en la matière est donc essentielle afin de favoriser l’accès aux structures d’accueil de la petite enfance pour chaque enfant et de promouvoir l’égalité des chances.

Malheureusement, entre la théorie et la pratique, il y a un fossé. Par manque de place, incompréhension et méconnaissance du système, inaccessibilité, méfiance, manque de transparence, manque de réponse aux besoins réels et complexité d’accès, certains parents se sentent exclus du système. Ces différents éléments nuisent non seulement aux parents mais également aux enfants.

Selon une étude réalisée à la demande de l’ONE, une redéfinition de la procédure d’inscription permettrait non seulement plus d’accessibilité aux familles mais également de mieux connaître les besoins des familles afin d’en tenir compte pour adapter l’offre de services.

Cependant, des réticences quant à une réforme des modalités d’inscription semblent se rencontrer du côté des structures d’accueil qui auraient plutôt tendance à vouloir garder une certaine mainmise ainsi qu’une autonomie dans ces procédures.

Amélie Hosdey-Radoux, sous la direction de Delphine Chabbert

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger