L’école face à la révolution numérique

9 juin 2017


Pour le meilleur ou pour le pire ?

Résumé

Plus personne ne peut l’ignorer, le numérique est partout dans notre société. Toutes les activités sont tributaires de façon directe ou indirecte des outils numériques.  L’école n’échappe pas à la règle. Plusieurs projets pilotes et plans institutionnels ont vu le jour ces dernières années. Ils visent à équiper les écoles en support et outils numériques innovants. La question de l’équipement des écoles n’est pas séparée des projets pédagogiques. La logique est inversée : les outils numériques sont fournis en fonction des projets pédagogiques que les écoles veulent mettre en œuvre.

Cette transition numérique de l’institution scolaire implique de nombreux enjeux. Les approches pédagogiques innovantes vont se développer et transformer l’enseignement. Déjà, les tableaux blancs interactifs et les classes inversées renversent les rôles et permettent un enseignement au service de l’élève avec sa participation.

Mais le tout numérique, surtout à l’école, n’est pas exempt de dérives. La sollicitation ininterrompue des enfants et des jeunes peut également avoir des effets délétères sur leur développement cognitif ou leurs capacités de concentration. Par ailleurs, les outils numériques et les nouvelles approches pédagogiques ne vont pas, par magie, gommer les inégalités scolaires et leur reproduction. Elles pourraient même les accentuer dans certains cas.

La Ligue des familles n’est pas là pour s’opposer à cette transformation numérique mais pour mettre des balises. L’enseignement doit être pensé pour l’élève : avec le jeune et ses parents et non pas contre ceux-ci. La culture numérique peut être un très bon levier pour l’inclusion car elle porte en elle un nouveau langage accessible à tous, que l’on soit en situation de handicap ou non. L’important pour nous reste l’encadrement, l’accompagnement des parents et des professeurs.

Enfin, il faut permettre aux enfants d’avoir accès à d’autres activités que celles uniquement véhiculées par le numérique. Le soutien et l’accessibilité aux activités extrascolaires constitue toujours, pour la Ligue des familles, un dossier prioritaire.

Matthieu Paillet, sous la direction de Delphine Chabbert

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger