L’Assurance Autonomie en Wallonie

14 novembre 2017


Analyse et critiques du projet

L’assurance autonomie est un dossier qui a fait couler beaucoup d’encre depuis qu’il est entre les mains de nos décideurs en Wallonie. Annoncée dès 2016, la réforme aurait initialement déjà dû voir le jour au 1er septembre 2017. Cependant, déjà fin 2016 et à plusieurs reprises depuis, l’ex-ministre wallon en charge des Travaux publics, de la Santé, de l'Action sociale et du Patrimoine, Maxime Prévot, se refusait à se prononcer sur une échéance et de s’enfermer dans un calendrier. Fin octobre, le gouvernement de Wallonie a adopté une note proposée par la Ministre Alda Greoli sur l’assurance autonomie. Cette note définit les objectifs et les principes de l’assurance autonomie wallonne : financement, public visé, type d’intervention... La Ministre espère que l’ensemble du dispositif réglementaire sera adopté pour le 1er janvier 2019 au plus tard pour un démarrage en 2020 [1]

 

La perte d’autonomie nous concerne tous. Elle peut survenir à tout moment et à tout âge et elle a un impact direct sur la vie des personnes et des familles. La Ligue des familles souhaite revenir sur le modèle tel qu’il a été proposé pour rappeler ses inquiétudes et remarques sur un thème fondamental pour les familles d’aujourd’hui et de demain.

 


[1] Le Soir. « Assurance autonomie wallonne, deuxième service », 27 octobre 2017.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger