La réforme de l’accueil de la petite enfance -  Vers un accueil plus qualitatif et accessible ?

21 juin 2019


Résumé

L’accueil de la petite enfance contribue au développement physique, social, cognitif et émotionnel de l’enfant et permet de lutter contre les inégalités sociales. Malheureusement, par manque de places, incompréhension, méconnaissance, inaccessibilité ou encore méfiance, certains parents se sentent exclus du système de l’accueil tel qu’il fonctionne actuellement.

Le secteur de l’accueil de la petite enfance a connu d’importantes évolutions sans que sa législation n’ait été modifiée. Les professionnel.le.s n’ont cessé de s’adapter aux évolutions familiales et sociétales afin d’augmenter la qualité des services offerts. Malgré cela, certains besoins ne sont toujours pas totalement comblés et une réforme des milieux d’accueil devient urgente.

Une réforme des milieux d’accueil de la petite enfance était annoncée depuis 2013. Il aura fallu attendre 6 ans pour la voir se concrétiser dans des textes législatifs.

En effet, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a récemment approuvé un arrêté historique qui va redéfinir tout le paysage de l’accueil de la petite enfance. Un beau progrès pour la Ligue des familles qui n’a cessé de rappeler que les enjeux du secteur de l’accueil de la petite enfance étaient majeurs et que les moyens mis à disposition n’étaient pas suffisants. Un texte qui entrera en vigueur le 1er janvier 2020 et qui propose un système plus cohérent et davantage axé sur l’accessibilité mais qui présente néanmoins certaines lacunes comme l’absence de révision de la participation financière des parents ou encore la formation du personnel d’accueil.

Amélie Hosdey-Radoux

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger