Actes de l’Université de printemps de la Ligue des familles du 17 mars 2015 (partie 2)

27 mai 2015


Une proposition de la Ligue des familles pour l’accès au logement.

La création d’un Fonds régional des garanties locatives

Cette analyse est la deuxième partie des actes de l’Université de printemps de la Ligue des familles du 17 mars 2015 consacrée à la création d’un Fonds des garanties locatives.

Les contributions de chaque intervenant se sont organisées autour des trois questions suivantes :

  • ces Fonds doivent-ils avoir une portée universelle ou plutôt viser un public cible ? Autrement dit, faut-il rendre obligatoire le passage par le Fonds ?
  • quelles doivent être les missions d’un Fonds des garanties locatives ?
  • quelle structure est la plus apte à pour la réalisation des dîtes missions ?

 

Cette analyse propose une synthèse des réponses de chaque intervenant sur ces trois questions.

Les éléments clés qui se dégagent : 

Universalité du Fonds des garanties locatives 

La majorité des participants ont approuvé la nécessité d’un système obligatoire pour tous.

Les raisons principales avancées sont :

  • ne pas produire une nouvelle discrimination et s’adresser à tout le monde ;   
  • permettre la viabilité financière du dispositif ;
  • créer un outil unique, visible et identifié par les familles ;
  • lutter contre les pratiques illégales.

 

Ses missions principales

  • Accès au logement pour tous ;
  • portabilité de la garantie locative ;
  • réduction des tensions entre locataires et propriétaires à l’aide de services connexes.

 

Structure, principes généraux

  • un système viable ;
  • des procédures de contrôles par la Région ;
  • une politique transparente du budget et des missions ;

une gestion paritaire : représentants des locataires, des propriétaires et de la Région.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger