Le budget pour un Fonds universel des créances alimentaire

18 décembre 2015


Mise à jour 2015

Soutenant le SECAL depuis sa création, la Ligue des familles plaide pour l’instauration d’un Fonds universel des créances alimentaires : un SECAL qui s’occuperait automatiquement de toutes les rentes alimentaires des enfants et ex-conjoints qui passent par un jugement.

Les objectifs d’un service universel de créances alimentaires :

  • renforcer l’efficacité, la crédibilité et l’autonomie du SECAL actuel dans son combat de lutte contre la pauvreté des familles monoparentales et des enfants ;
  • contribuer à une meilleure application des décisions judiciaires ;
  • permettre d’avancer vers plus de neutralité des relations entre ex-conjoints du point de vue des arrangements financiers les concernant eux-mêmes et/ou leurs enfants.

Les estimations de la Ligue des famille sur les frais de fonctionnement d’un SECAL universel, s’élèvent à 79,1 millions d’euros.

Par ailleurs, la Ligue des familles assure la viabilité économique et l’autonomie de ce Fonds. En effet, des gains importants en termes d’efficacité des missions du SECAL et de viabilité financière de ce service compenseront ses coûts de création.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger