Les inégalités et la « non gratuité scolaire »

17 décembre 2015


À Bruxelles et en Wallonie

Résumé

Chaque année, la Ligue des familles pointe la réalité d'un enseignement obligatoire qui coûte cher : garderie, repas, voyages, fournitures, piscine, etc. Cette non gratuité a des impacts importants sur le parcours scolaire de nombreux enfants et renforce les inégalités sociales.

Alors que la gratuité scolaire est consacrée par plusieurs conventions internationales et par la Constitution belge, de nombreuses familles se retrouvent en difficulté vis-à-vis de l’école de leurs enfants. Dans le même temps, plus globalement, d’autres facteurs d'inégalité se renforcent et pèsent sur un enseignement obligatoire où, les enfants des familles à revenus modestes et moyens, se retrouvent chaque jour d’avantage relégués.

Par un travail de conviction et de sensibilisation aux enjeux de la gratuité scolaire, réalisé par la Ligue des familles et d’autres partenaires associatifs et institutionnels, le Pacte pour un Enseignement d’Excellence a finalement retenu la gratuité comme une priorité. Comment les associations se positionnent-elles sur ces questions ? Quels sont leurs engagements? Quelle est l’analyse de la Ligue des familles et son action ?

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger