Le coût de l’enfant

17 décembre 2015


Quels enseignements pour les allocations familiales ?

Résumé

La question du coût de l’enfant est implicitement au cœur de la politique de soutien à la parentalité dont un des objectifs est la mutualisation, au moins partielle, des dépenses qui incombent aux parents pour la prise en charge de leur(s) enfant(s).

En matière d’allocations familiales, au-delà de la question du montant d’allocation, l’enjeu concerne l’évolution de ce dernier en fonction de la place de l’enfant dans la fratrie et de son âge.

Aujourd’hui, les parents perçoivent pour leur troisième enfant un montant plus de 2,8 fois supérieur à celui perçu pour leur premier. Du point de vue du coût de l’enfant, cette évolution du montant suivant le rang est-elle justifiée ?

Les conclusions des chercheurs s’accordent sur deux points :

  • le coût de l’enfant n’augmente pas avec le rang ; il aurait même plutôt tendance à diminuer du fait des économies d’échelle ;
  • le coût de l’enfant augmente avec l’âge de l’enfant, en particulier autour de l’adolescence. Ceci n’est cependant vrai qu’abstraction faite du coût de l’accueil de la petite enfance.

C’est sur cette base que la Ligue des familles revendique la suppression du mode de calcul des allocations familiales suivant le rang de l’enfant.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger