Enseignement maternel. Abaisser l’obligation scolaire ?

1 juillet 2014


Résumé

L’obligation scolaire actuelle court de 6 à 18 ans en Belgique. Cette matière (restée fédérale) est réglée par la loi du 29 juin 1983.
Malgré cela, l’immense majorité des enfants sont inscrits à l’école maternelle dès 3 ans. Les élèves ne fréquentant pas l’enseignement maternel sont essentiellement issus de milieux défavorisés.
La question se pose dès lors : faut-il abaisser l’âge de l’obligation scolaire ? Les experts et différents acteurs de l’enseignement se montrent plutôt favorables à l’idée en théorie. Les partis politiques, tant du nord que du sud du pays, se montrent globalement favorables également.
Les enjeux sont en effet de taille. Outre une meilleure réussite pour tous les élèves, l’enjeu est aussi d’améliorer la conciliation vie professionnelle-vie familiale des parents et de permettre à ces derniers de continuer à travailler.
Enfin, l’enjeu d’un enseignement plus égalitaire, moins discriminant est également à pointer.
La Ligue des familles estime que cette réflexion importante doit être menée. La Ligue des familles prône l’abaissement de l’obligation scolaire dès 3 ans : les parents seraient obligés d’inscrire leur enfant à l’école dès 3 ans mais la fréquentation pour les enfants de 3 et 4 ans serait à mi-temps minimum. A partir de 5 ans (3ème maternelle), les enfants devraient rester à temps plein à l’école.
Pour ce faire, il sera nécessaire d’une part de réaliser des aménagements pour les jeunes enfants (dont le rythme scolaire doit être adapté). D’autre part, cela nécessite d’importants moyens budgétaires. Cela n’est pas à l’ordre du jour vu l’impécuniosité de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Ligue des familles estime que le jeu en vaut la chandelle.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger