Ensemble pour un droit au logement. Réaction de la Ligue des familles aux déclarations de politique régionale

1 septembre 2014


Résumé

Pour la Ligue des familles, l'accès à un logement décent est une priorité. Un vrai cheval de bataille, sur fond de configurations familiales fluctuantes, de précarisation des familles et de réforme de l'État.
À Bruxelles et en Wallonie, les défis sont énormes et les intentions affichées par les gouvernements régionaux, qui héritent de nouvelles compétences, sont en demi-teintes. Deux propositions retiennent toutefois toute notre attention, pour les locataires et les propriétaires.

  • Garanties locatives. La Ligue des familles défend la création d’un Fonds de garanties locatives, dans chacune des deux Régions (Bruxelles et Wallonie). C'est plutôt bien parti. La proposition se retrouve dans les deux Déclarations de politique régionale.
  • Bonus logement. Ce soutien aux propriétaires via la possibilité de déduire de ses impôts une partie des intérêts du prêt hypothécaire, des amortissements et de la prime assurance-vie, n’est pas tenable à long terme pour les deux Régions. D’autres dispositifs sont à envisager. La Ligue des familles veillera à ce que les mesures d'aide à l'acquisition pour l'avenir soient pérennes et sans effets pervers. Les régions pourraient décider de réallouer cette politique fiscale à un public plus fragilisé et pour qui l’accès à la propriété est difficile.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger