Pacte pour un Enseignement d’Excellence

9 juillet 2015


Quelle démarche pour quelle école de demain ?

En contexte d’insécurité sociale et économique, l’inquiétude des parents pour la scolarité de leurs enfants est forte. La complexité du cadre scolaire en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et ses résultats reconnus catastrophiques au niveau international n’arrangent rien. La Ligue des familles, avec d’autres acteurs éducatifs appelle à une refondation de l’école, vaste et ambitieuse (cf. Appel au débat en vue d’une refondation de l’école – Plateforme de Lutte contre l’échec scolaire).

 

Le Gouvernement de la FWB a décidé, dans sa Déclaration de Politique Communautaire, de réaliser de façon participative un « Pacte pour un Enseignement d’Excellence ». La Ministre Joëlle Milquet a lancé en mars 2015 la première phase des travaux rassemblant les acteurs de l’école autour d’un diagnostic sur l’état de l’école d’une part, et sur le sens, les valeurs et objectifs souhaités pour l’école au XXIème siècle, d’autre part. Vaste chantier s’il en est… Nos questions sont vastes sur ces deux volets. A quoi doit servir l’école ? Outil de compétition sur un quasi-marché scolaire ou au contraire vecteur d’égalité des chances pour chacun ? Oui mais comment ? Et tant d’autres… Et aussi, le Pacte d’Excellence permettra-t-il de poser les fondations d’un nouveau système d’enseignement ou accouchera-t-il d’une souris… ça c’est la question subsidiaire.

 

Il est trop tôt pour le dire. Il est permis d’être critique sur le calendrier au pas de course fixé par la Ministre pour le processus du pacte. Sceptique également face à un horizon budgétaire bouché et une FWB sous-financée. Pour autant, il serait déraisonnable de dire d’emblée « halte à tout » alors qu’un espace de consultation ouvert est proposé, chose rare dans l’histoire de l’institution scolaire et de sa gouvernance.

La contribution de la Ligue des familles, à ce stade de la consultation, est structurée autour de trois priorités :

  • une approche globale de l’éducation, qui place l’enfant au cœur d’un parcours éducatif dans un continuum « éducation préscolaire, scolaire et extrascolaire » ;
  • une école de son temps, qui réforme les rythmes scolaires en les adaptant aux réalités et besoins des parents et enfants d’aujourd’hui ;
  • une école inclusive, qui assure la gratuité scolaire, soutient les enfants à besoins spécifiques et lutte structurellement contre l’échec scolaire.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger