Pour un ministère unique de l’éducation. Les cas de la Suède et de la Nouvelle-Zélande

1 mai 2014


Résumé

Dans le cadre des élections du 25 Mai 2014, la Ligue des familles a élaboré un Mémorandum reprenant 12 revendications urgentes. Au-delà de ces revendications, la Ligue des familles veut également ouvrir un débat plus large : la création d’un ministère unique de l’Education, incluant l’enseignement obligatoire, l’éducation préscolaire (0-3 ans) et l’accueil extrascolaire.

Loin d’être un projet utopique, plusieurs pays ont depuis une vingtaine d’années mis en place une telle structure. Il s’agit notamment de la Suède et de la Nouvelle Zélande.

Cette réforme de fond a eu des impacts positifs sur l’ensemble de la société. Elle a contribué en particulier à résorber les inégalités et à améliorer la condition des professionnels de la petite enfance.

Pour réussir, cette réforme ne pourra se faire qu’en concertation avec l’ensemble des acteurs de la société. Les pouvoirs publics devront affirmer dans les paroles et les actes une volonté politique forte.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger