« Parents mobiles ». Les engagements de la Ligue des familles

27 janvier 2017


Résumé

L’an dernier, dans le cadre de son sondage « parents mobiles », la Ligue des familles a changé de regard sur les problèmes de mobilité. Ceux-ci ne peuvent se résumer aux seuls déplacements domicile-travail symbolisés dans l’actualité par les difficultés des navetteurs, les affaissements des tunnels à Bruxelles, le chantier du RER, etc. L’option retenue de cette enquête : poser la mobilité comme enjeux parental. En 2016, l’éclairage a ainsi été mis sur les difficultés rencontrées par les parents dans leurs mobilités et leurs perceptions

La présente analyse s’attache quant à elle, en repartant de ce vécu des parents, aux pistes de solutions aux différents besoins des familles et partant, à développer un cahier de revendication thématique en vue des prochaines échéances électorales. A la croisée des différents niveaux de pouvoirs (communaux, supra communaux, régionaux, fédéral), la mobilité est une question écologique mais également familiale sur laquelle les parents peuvent faire entendre leur voix.

L’approche développée par la Ligue des familles en termes d’engagements « mobilité » est double.

  • Défensive : dans un contexte où les services publics de transports sont menacés faute de budgets ou par volonté de coupes claires, il s’agit de préserver les services existants. Ceux-ci sont un bien commun qui profite à toutes les familles, quelles que soient leurs configurations (nucléaires, monoparentales, recomposées) et leurs revenus. Dans cette approche défensive, l’attention est portée sur la quantité et la qualité de l’offre. On y retrouve la tarification familiale des transports, le maintien des lignes de dessertes rurales, la qualité du service (pas seulement en centres urbains dense mais également dans les zones périurbaines et rurales).
  • Propositionnelle : les nouveaux modes de déplacements seront, à l’avenir, le résultat d’un métissage entre les modes de transports traditionnels et innovations. Différentes innovations sont apportées, depuis les 5 dernières années, le plus souvent, à l’initiative d’acteurs associatifs et privés : carsharing, carpooling, pédi(vélo)-bus, plateformes de mise en lien pour les lifts des enfants, etc. La Ligue des familles soutient le développement de ces nouveautés. Dans cette approche, l’attention est portée à la diversité de l’offre et l’adaptation au cadre de vie. Le point de vigilance est ici mis sur le soutien du pouvoir public (local, régional, fédéral), d’une part ; à la garantie d’une couverture suffisante de l’offre (chaque parent doit y avoir accès, quel que soit le bassin de vie et sans discriminations de revenus ou de situation familiale), d’autre part.

Enfin, la Ligue des familles développe des engagements spécifiques en matière de mobilité scolaire ; notamment à travers l’établissement d’un état des lieux détaillé des circuits scolaires problématiques où l’offre publique pour les familles d’enfants en situation de handicap n’est pas rencontrée.

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger