Campagnes

Une société parent admis

Soutenir la parentalité repose sur trois piliers : le droit à des ressources financières; le droit de disposer de temps; le droit d’avoir accès à des services collectifs.

Une société parent admis

Objectifs de la campagne

Cette campagne a pour objectif de mettre en lumière les diffrents pilliers d'une politique de soutien à la parentalité.

 

Ligueur de campagne

Le Ligueur de campagne du 2 février 2011

Le Ligueur complet en pdf

 

Enquête : le temps des parents

Téléchargez les résultats de l'enquête "une société parents admis".

 

Les allocations familiales

La défédéralisation des allocations familiales est une opportunité à saisir pour repenser un système qui prenne en compte les réalités familiales d’aujourd’hui. Les allocations familiales doivent devenir un droit universel. Chaque enfant vivant sur le territoire doit être bénéficiaire d’une allocation familiale. Nous optons pour un montant de base identique pour chaque enfant. Les allocations familiales doivent aussi être un outil de justice sociale et de lutte contre la pauvreté infantile. C’est une option pour la solidarité et la lutte contre les inégalités. La Ligue des familles met des propositions sur la table. À débattre avec tous les acteurs concernés, politiques, sociaux, universitaires. Sans oublier les premiers concernés, les parents.

Les congés parentaux

Les onze systèmes de congés thématiques ont le mérite d’exister. Nous pensons qu’une simplification serait bienvenue. Et nous voulons surtout que la différence entre l’indemnité du congé parental et du salaire soit moins pénalisante (surtout pour les femmes) et plus incitative pour les hommes. Autrement dit, nous voulons encourager une meilleure implication des femmes dans le monde du travail et des hommes dans la famille. Tout un programme à débattre avec les premiers concernés, les parents.

Les services collectifs

Il manque de place d’accueil (crèches, accueillantes) pour les petits. L’accueil extra scolaire est cruellement sousfinancé. L’accompagnement des personnes en situation de dépendance (aînés, handicapés, malades) pose question. De nouveaux besoins ne sont pas rencontrés. L’objectif est de faire un état des lieux à la fois quantitatif et qualitatif des besoins de services collectifs. Avec les premiers concernés, les parents.

Repenser le calendrier de l’école

Les horaires quotidiens des crèches et des écoles sont-ils adaptés au rythme des enfants et aux réalités des parents-travailleurs ? L’organisation des vacances scolaires est-elle adaptée au rythme des enfants et à la vie professionnelle des parents ? Poser la question, c’est un peu y répondre. Mais il faut aller plus loin, ouvrir le débat et proposer une révision de la journée et du calendrier scolaires adaptés au bien-être de l’enfant et à la vie des parents.

Changer l’organisation du travail

Nous voulons débattre de l’organisation du travail, de la   exibilité, de la répartition et de la réduction collective du temps de travail. Et il faut le faire même si ce n’est pas le rôle premier d’un mouvement de soutien à la parentalité. C’est le domaine des partenaires sociaux. Sauf que nous sommes tous des êtres multiples et contradictoires avec plusieurs identités : parents, travailleurs, consommateurs, citoyens, …

Concilier vie privée/vie professionnelle

Faire le choix de la parentalité est pour nous un choix personnel, si possible le plus librement consenti. Il ne nous appartient pas d’encourager ou de décourager la parentalité, nous voulons soutenir les parents quand ils le sont. Nous ne sommes pas un mouvement nataliste avec ses raisons morales, démographiques ou autres. Nous ne sommes pas l’opposé non plus. Notre propos est de soutenir la parentalité quand elle existe. Pas plus. Pas moins. Mais c’est déjà énorme et en tout cas, follement stimulant comme dé? à relever.

 

La Ligue des familles utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.  J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus