Communales 2018 : Ce que veulent les parents

26 mai 2018


« Comment parent, que voulez-vous changer dans votre commune ? » Près de 3500 personnes ont répondu à cette question en participant à l’enquête de la Ligue des familles dans la perspective des élections communales. Enseignement, mobilité, administration, loisirs, logement… : les parents dressent en quelque sorte leur propre programme électoral, à l’intention des candidats de tous les partis politiques.

L’école au cœur des préoccupations

Voilà qui ne surprendra pas : la demande de plus de places en crèches et dans les écoles à tous niveaux d’étude est au cœur des priorités des parents. Un besoin particulièrement marqué à Bruxelles, mais présent partout en Wallonie également. La gratuité des fournitures scolaires est également réclamée par près de 8 parents sur 10 pour qui ces frais représente un poids alors que l’école est supposée gratuite.

Autre fait marquant : les parents sont unanimes sur la nécessité de rénover les bâtiments scolaires (9 parents sur 10 le jugent important) et demandent massivement que les cantines utilisent des produits sains, bios et locaux (9 sur 10 également, constat partagé par tous les niveaux de revenus).

Les garderies sont également un gros point d’attention, que l’on parle de la qualité de l’encadrement, des activités, du coût ou des horaires d’ouverture de celles-ci. Parmi les parents qui souhaitent des horaires de garderie élargies, pas moins de 45% demandent une ouverture avant 7h du matin et 57% après 18h.

« De manière générale, il ressort de cette enquête que la conciliation vie familiales-vie professionnelle reste un véritable casse-tête pour les parents : horaires des crèches, garderies, administrations ; difficultés de mobilité ; besoin de solutions alternatives d’accueil des jeunes enfants… les parents attendent beaucoup de leurs futurs élus à ces sujets », relève Delphine Chabbert, Secrétaire politique de la Ligue des familles.

Parents solos : un public à choyer

Qu’ils le soient à temps plein ou dans le cadre d’une garde partagée, les parents solos forment une catégorie qui fait face à une précarisation engendrant des besoins particuliers. Les familles monoparentales réclament des solutions spécifiques en matière de logement et sont particulièrement demandeuses de services moins chers (crèches, garderies, stages…).

N’oublions pas non plus les familles concernées par le handicap (1 répondant sur 6 !) Répondre favorablement à leurs besoins en matière d’inclusion est à l’avantage de toutes les familles. Ainsi, l’accessibilité des trottoirs aux chaises roulantes et poussettes est aussi la première priorité de l’ensemble des parents (concernés par le handicap ou non) en matière de mobilité.

Des faits saillants

Impossible de brosser tous les éléments collectés dans cette enquête. Soulignons quelques faits particulièrement saillants. Et tout d’abord, la difficulté des parents à gérer les contraintes liées à la garde d’enfants malades. Plus de 8 sur 10 souhaitent la mise en place de solutions de garde. Ils sont également nombreux (plus de 7 sur 10) à souhaiter le développement de haltes-garderies pour permettre l’accueil ponctuel de jeunes enfants.

En matière d’accès aux services communaux, l’élargissement des horaires est une priorité mais c’est surtout la possibilité d’effectuer plus de démarches par Internet qui intéresse les parents (3 sur 4).

Enfin, concernant les activités extrascolaires, ils sont 8 sur 10 à attendre une amélioration de l’encadrement, une plus grande variété d’activités et des tarifs plus accessibles. On note aussi une demande de plus d’attention pour les ados.

Voter en tant que parent

Avec cette enquête et la campagne Enjeux parents, la Ligue des familles invite à voter en tant que parent et à s’impliquer pour des communes family friendly – amies des familles.

« Nous venons de rencontrer les présidents de partis francophones pour leur présenter ces priorités des parents », indique Delphine Chabbert. « Notre objectif : que les futur-e-s élu-e-s de tous les partis mènent des politiques adaptées aux besoins des familles. Les communes n’ont pas des fonds illimités et certaines demandes ne relèvent pas des compétences obligatoires au niveau communal. Il n’empêche, le bien-être des enfants, la qualité de vie pour les familles et une attention aux plus fragiles devraient orienter le travail des bourgmestres et échevins de toutes couleurs politiques. »

 

--- fin du communiqué ---

 

Sur l’enquête

3482 personnes ont répondu en mars et avril 2018 à notre enquête, diffusée avec la collaboration de l’Avenir. 559 personnes ont été exclues d’emblée car elles n’avaient pas d’enfants ou beaux-enfants de 0 à 25 ans. Les réponses trop incomplètes ou manifestement fantaisistes ont été écartées également, de même que les répondant-e-s qui ne résident pas en Belgique. 2595 réponses ont finalement été prises en considération. Pour tous les détails, notamment la répartition géographique et genrée du questionnaire, veuillez consulter la page 4 de l’étude.

 

CHIFFRES CLÉS
 

  • Près de 2 parents sur 3 souhaitent plus de plaines de jeux dans leur commune
  • La moitié des parents veulent plus d’espaces verts
  • Près de 3 parents sur 4 souhaitent que l’on facilite les démarches administratives par internet
  • Plus d’1 parent sur 2 veut des horaires élargis pour l’accès à la maison communale
  • Pour 7 parents sur 10, la création de places dans les écoles est importante à très importante.
  • Plus de 9 parents sur 10 estiment qu’il est important de rénover les bâtiments scolaires
  • 8 parents sur 10 considèrent qu’il est important de distribuer gratuitement les fournitures scolaires
  • 1 parent sur 4 souhaite que la garderie scolaire ouvre plus tôt le matin.
  • 1 parent sur 3 veut que la garderie scolaire ouvre plus tard le soir.
  • Pour deux tiers des parents, il est important voire très important de diminuer le coût de la garderie scolaire
  • Pour 8 parents sur 10, la variété des activités pendant les garderies est importante voire très importante, tout comme la qualité de l’encadrement
  • 8 parents sur 10 souhaitent plus de places en crèche
  • 6 parents sur 10 souhaitent que les horaires de la crèche soient élargis
  • Pour 77% des parents, il est important voir très important de diminuer le coût des crèches
  • Pour 84% des parents, il faut développer les solutions de garde des enfants malades
  • 7 parents sur 10 veulent davantage de places en halte-garderie
  • Pour 8 parents sur 10, l’accès au logement est prioritaire pour les familles monoparentales
  • Pour 7 parents sur 10, l’accès à un logement est important pour les familles à bas revenus
  • Plus de la moitié des parents veulent des routes en meilleur état
  • Plus de la moitié des parents veulent des trottoirs plus accessibles
  • 4 parents sur 10 veulent des abords d’école davantage sécurisés
  • Près de la moitié des familles monoparentales veulent plus de transports en commun
  • Près de 9 parents concernés sur 10 jugent important d’améliorer l’aménagement urbain pour les personnes à mobilité réduite
  • 54% des parents s’expriment en faveur d’initiatives communales pour favoriser l’accueil des migrants
La Ligue des familles utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.  J'accepte l'utilisation des cookies
En savoir plus