Coronavirus : la Ligue des familles appelle à des jours de congés payés spécifiques en cas de fermeture d’école

11 mars 2020


Suite aux premières mesures de « distanciation sociale » annoncées hier, la Ligue des familles appelle le Conseil national de sécurité à prévoir d’ores et déjà des mesures de soutien aux parents qui devraient faire face à une fermeture de l’école ou de la crèche.

De premières fermetures

Le Conseil national de sécurité indiquait hier qu’« il n’est pas conseillé de fermer les écoles ». Certains établissements ont toutefois déjà fermé leurs portes (ou certaines classes). Les mesures prises dans les pays voisins laissent par ailleurs penser que des fermetures généralisées des écoles et des crèches pourraient intervenir dans les prochains jours en cas d’évolution défavorable de la situation dans notre pays.

Des parents contraints d’arrêter de travailler

De nombreux parents sont déjà ou pourraient être contraints, dans les jours à venir, d’arrêter de travailler pour s’occuper de leurs enfants.

Il n’est pas raisonnable de leur demander d’utiliser d’un seul coup l’entièreté de leurs jours de vacances annuelles, à supposer qu’ils en aient suffisamment, et encore moins de prendre un congé sans solde pour une période potentielle de plusieurs semaines, alors même que leurs frais ne baissent pas.

Les alternatives auxquelles recourent traditionnellement les parents ne sont pas davantage adaptées à cette situation exceptionnelle : le recours aux grands-parents n’est pas toujours possible ni recommandé ; les garde-malades ne peuvent pas garder des enfants qui ne sont pas malades ; le télétravail n’est pas envisageable pour toutes les fonctions ni évident en cas d’enfants en bas âge ; le babysitting est impayable sur une période de plusieurs jours…

La Ligue des familles demande des jours de congés payés spécifiques

Il est nécessaire de lancer un appel à la souplesse chez les employeurs, mais cela ne suffira pas, les employeurs eux-mêmes n’étant pas en mesure de proposer des solutions pour faire face à tous ces cas de figure.

La Ligue des familles appelle le Conseil national de sécurité à mettre sur pied, à titre de mesure de crise exceptionnelle, une disposition spécifique pour les parents d’enfants qui seraient concernés à l’avenir par une fermeture d’école ou de crèche : des jours de congés payés supplémentaires pris en charge par les pouvoirs publics.