Fête des pères : la Ligue des familles propose un calendrier pour allonger le congé de paternité à 15 semaines

11 juin 2021


Début de cette année, le congé de paternité a été porté de 10 à 15 jours. Une avancée soulignée et saluée par la Ligue des familles. Mais une mesure déjà largement en retard sur les attentes des parents qui, dans une pétition lancée par la Ligue des familles, sont près de 18 000 à demander un congé de paternité de 15 semaines (et non 15 jours !), comme le congé de maternité. La Ligue des familles propose au gouvernement fédéral un échéancier pour y arriver au plus vite, et en tout cas d’ici 8 ans.

Une demande massive des parents…

En août 2020, dans la lignée de ses actions pour un congé de paternité et de co-maternité de 15 semaines initiées deux ans plus tôt, la Ligue des familles lançait la pétition www.15semaines.be, toujours ouverte actuellement. Depuis, près de 18 000 parents l’ont signée pour soutenir cette mesure. Chaque Baromètre des parents (sondage Ipsos auprès d’un échantillon représentatif des parents) montre également le soutien des parents à cette mesure : 67% des parents (pères comme mères) demandent un congé de paternité et co-maternité de même durée que le congé de maternité. Les parents les plus jeunes et ceux de jeunes enfants y sont bien plus favorables encore.

… or plus aucune avancée n’est prévue après 2023

Début 2021, le congé de paternité est passé de 10 à 15 jours. En 2023, il passera à 20 jours. Mais au-delà de cela, plus aucune avancée n’est prévue. Pour la Ligue des familles, il est nécessaire de fixer dès à présent un calendrier réaliste. La Ligue des familles appelle à poursuivre l’allongement du congé de deux semaines par an après 2023, pour arriver à 15 semaines au plus tard d’ici 8 ans :

  • 2020 : 2 semaines
  • 2021 : 3 semaines (déjà d’application)
  • 2022 : 3 semaines
  • 2023 : 4 semaines (déjà prévu)
  • 2024 : 6 semaines
  • 2025 : 8 semaines
  • 2026 : 10 semaines
  • 2027 : 12 semaines
  • 2028 : 14 semaines
  • 2029 : 15 semaines

L’Espagne a montré que c’était possible, portant le congé de paternité de 4 à 16 semaines en à peine 4 ans ! En cette fête des pères, la Ligue des familles appelle les parents qui se reconnaissent dans cette mesure à signer la pétition www.15semaines.be, toujours ouverte, afin d’appeler le gouvernement fédéral à faire preuve d’autant d’ambition. Pour les pères, pour les co-mamans ; pour les salariés, les fonctionnaires et les indépendants (pensons aux mamans indépendantes qui n’ont aujourd’hui encore que 12 semaines de congé de maternité) : tous les parents devraient avoir droit à minimum 15 semaines de congé après la naissance d’un enfant. 

 

--- fin du communiqué ---

Pourquoi 15 semaines ?

Pourquoi la Ligue des familles réclame-t-elle depuis 2018 cet équilibrage des congés de naissance ? Cette mesure est nécessaire pour de multiples raisons : permettre au père de passer du temps avec son enfant et de partager avec la mère les plaisirs et difficultés des semaines suivant la naissance, permettre à l’enfant de passer autant de temps avec ses deux parents, poser les bases d’une meilleure répartition des tâches pour la suite, diminuer l’impact relatif d’une naissance sur la carrière des femmes.