3/12 : Journée internationale de la personne handicapée : Lumière sur des projets de parents

2 décembre 2016


Au terme d’une campagne d’un an consacré au thème de l’inclusion, la Ligue des familles a sélectionné quatre projets initiés par des parents d’enfants en situation de handicap, dont elle va soutenir la réalisation. Les stages Abracadabra à Wépion, Un autre regard à Neufchâteau, le projet de classe mixte Alternative 21 à Charleroi et la mallette pédagogique de RéCI à Bruxelles sont autant de projets qui renforcent la participation pleine et entière des jeunes en situation de handicap dans la société.

Durant un an, la Ligue des familles a consacré une campagne à la question de l’inclusion des personnes handicapées. Prises de position, pétition, sensibilisation, développement de projets, témoignages… La démarche inclusive de la ligue des familles se poursuit par ailleurs au-delà de la campagne, notamment avec le lancement de formations spécifiques pour permettre aux baby-sitters d’assurer la prise en charge d’un enfant handicapé et de ses frères et sœurs.

Coup de projecteur et soutien financier

En conclusion de cette campagne, la Ligue des familles a décidé de donner des coups de pouce à des initiatives de parents visant à favoriser l’inclusion des personnes handicapées. Suite à un appel, dix-neuf projets ont été proposés et un jury en a retenu quatre qui se partageront une enveloppe de 3000€. La journée internationale de la personne handicapée, qui a lieu ce 3 décembre, est l’occasion de mettre en avant ces belles initiatives.

1. Abracadabra

Des stages mixtes, c’est l’occasion de permettre à des jeunes valides et PMR de profiter ensemble des vacances. La dizaine de participants âgés entre 7 et 12 ans pourront profiter d’activités sportives et artistiques tout en tissant des liens basés sur la coopération. Les stages sont organisés à Jambes par l’asbl Abracadabra qui a été initiée par trois couples de parents.

2. Alternative 21

L’asbl Alternative 21 a ouvert au 1er septembre 2016 une classe primaire de 11 enfants, relevant du type 2 de l’enseignement spécialisé, au sein d’une école ordinaire de Charleroi. C’est le premier projet de ce type dans la région. Porteurs de déficiences mentales, les enfants bénéficient de la sorte de tout l’encadrement nécessaire tout en étant inclus dans la vie quotidienne de l’école. Pour les autres enfants, c’est notamment l’occasion d’apprendre à côtoyer la différence. Un beau défi relevé par l’école Mont-Chevreuil (enseignement spécialisé) et l’école Saint-Paul (enseignement ordinaire). Un projet initié par Carmela, la maman d’un jeune Luther, porteur d’une trisomie 21.

3. Un autre regard

Permettre la découverte sportive et le partage de ces activités, voilà tout l’objectif de l’asbl Un autre regard. Les demi-journées qu’ils organisent en Province du Luxembourg permettent de découvrir diverses disciplines sportives en équipes mêlant des personnes en situation de handicap – « les athlètes » - et leurs « partenaires » proches (famille, ami…).

4. Mallette pédagogique

En créant une mallette pédagogique de sensibilisation au handicap, l’asbl RéCI entend aider l’acceptation des enfants extra-ordinaires dans les différents types de milieux d’accueil de l’enfance : haltes garderies, écoles de devoirs, crèches, écoles… Elle sera constituée d’un jeu de plateau coopératif, ainsi que de livres, DVD… utilisés pour la sensibilisation en milieu scolaire.