Ton clitoris ou ta maman ? Le dilemme des petites filles à risque d’excision

3 février 2021


Ce vendredi à 11h30, en prélude à la journée mondiale contre les mutilations génitales féminines (ce 6 février), une action s’opposera au changement de pratique belge sur la reconnaissance du statut de réfugié. En effet, depuis la fin 2019, le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) ne reconnaît plus le statut de réfugié aux mamans et aux papas de petites filles "intactes" (non excisées).

Le problème

Dans la pratique, ce changement donne lieu à des situations kafkaïennes, où une fillette bénéficie d’un droit de séjour alors que sa maman se voit délivrer un ordre de quitter le territoire. Il faut alors introduire d’autres procédures pour que la maman obtienne un droit de séjour. La vie de ces familles s’en trouve considérablement compliquée : elles doivent faire face à une inflation de procédures coûteuses et, en outre, inutiles, parce qu’au final tout le monde semble d’accord pour considérer que la maman et le papa d’une fillette reconnue réfugiée recevront un titre de séjour.

Nous demandons la cohérence. Alors que toutes et tous dénoncent les mutilations génitales féminines, exigeons de revenir à la pratique antérieure et au bon sens : les membres d’une même cellule familiale doivent recevoir automatiquement un statut identique. On ne protège pas une enfant qui vit avec ses parents sans protéger ces derniers.

L’action

Ce vendredi à 11h30, les représentants d’une trentaine d’associations se rassembleront au cabinet de Sarah Schlitz, la secrétaire d'Etat à l'égalité des genres et des chances. Ils seront munis de poussettes et de poupées qui seront parquées devant le cabinet. Des pleurs de bébés seront diffusés pour symboliser la situation de ces petites filles qui doivent choisir entre "leur clitoris ou leur maman".

 

Les participants

 

Organisateurs de l’action :

  • Progress Lawyers Network
  • Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles (GAMS)

Avec le soutien de :

  • Amnesty International Belgique
  • Thierry BODSON, Président de la FGTB
  • Selena CARBONERO FERNANDEZ, Présidente du Bureau des Femmes de la FGTB wallonne
  • Centrale Nationale des Employés (CNE) – Action Femmes
  • Centre d’Action Laïque de la Province de Liège
  • Collecti.e.f 8 maars Bruxelles
  • Collectief Positief
  • Comité International Peruano ASBL 
  • Conseil des Femmes Francophones de Belgique
  • Ella VZW
  • Fédération des Centres de Planning Familial des Femmes Prévoyantes Socialistes (FCPF-FPS)
  • Dominique FERVAILLE, Présidente du Bureau Bruxellois des Femmes de la FGTB
  • International FEMinist Legal Association for Women’s rights (FEM & Law)
  • JUMP, Solution for Equality at Work
  • Dorothée KLEIN, Présidente des femmes cdH
  • Deborah KUPPERBERG, militante féministe
  • Femma Wereldvrouwen
  • Feministische Denktank en Actiegroep Furia
  • Femmes Prévoyantes Socialistes
  • Femmes et Santé
  • FGTB-CGSP Culture
  • La Ligue des familles
  • Marianne, le mouvement des femmes du PTB
  • Médecins du Monde
  • Observatoire féministe des violences faites aux femmes
  • Persephone VZW – Vereniging voor vrouwen met een handicap of invaliderende chronische ziekte
  • RainBowHouse
  • Sororidad Sin Fronteras
  • Vie féminine
  • Violences et mariages forcés ASBL
  • Vrouwenraad