Bonne nouvelle pour les parents : le droit au chômage temporaire étendu à tous les cas de quarantaines d’enfants 

6 novembre 2020


Depuis octobre, les parents salariés ont droit au chômage temporaire en cas de fermeture de la classe, de la crèche ou du centre d’accueil de leur enfant en lien avec la crise sanitaire. Le gouvernement fédéral vient d’étendre ce dispositif à l’ensemble des cas de quarantaines d’enfants. La Ligue des familles, qui avait plaidé pour cette mesure, se réjouit de cette avancée importante pour les parents.

Ces dernières semaines, la Ligue des familles avait reçu de nombreux e-mails de parents dont les enfants étaient en quarantaine suite à des contacts avec des cas positifs lors de leurs activités sportives, mouvements de jeunesse ou autres activités non liées à l’école. Les enfants devaient donc rester à la maison mais les parents n’avaient droit à aucun dispositif pour pouvoir les garder. La Ligue des familles avait relayé ce problème au ministre fédéral du Travail Pierre-Yves Dermagne et plaidé pour un élargissement du droit au chômage temporaire à ces cas de figure.

C’est désormais chose faite: les parents auront désormais droit au chômage temporaire lorsque leurs enfants sont mis en quarantaine, quelle qu’en soit la raison. La Ligue des familles se réjouit d’avoir été entendue à ce sujet: il s’agit d’une nouvelle très rassurante pour les parents, mis à rude épreuve depuis le début de cette année.

Ce droit au chômage temporaire pour les parents, initialement prévu jusque fin décembre, est en outre prolongé jusqu’au 31 mars, ce qui était également indispensable.