Prolongation des vacances de Toussaint : il faudra une solution pour chaque parent

16 octobre 2020


La Ligue des familles prend acte de la prolongation des vacances de Toussaint pour répondre aux demandes des syndicats d’enseignants mais regrette les difficultés que cela engendrera pour les parents, également mis à rude épreuve cette année. Elle participera de manière active et constructive à la concertation organisée cet après-midi pour mettre en place une garderie pour les enfants, appelle les employeurs à la souplesse et les pouvoirs publics à garantir l’accès au chômage temporaire pour fermeture d’école dans ce cas. 

Les conditions de travail des enseignants sont compliquées pour le moment et il est normal que des mesures soient prises pour tenter d’y remédier. Toutefois il ne faut pas perdre de vue la situation difficile des parents, qui ont souvent été une variable d’ajustement depuis le début de la crise : pendant le confinement, on leur a demandé de se débrouiller pour garder leurs enfants tout en (télé)travaillant. Puis ils ont dû s’adapter aux horaires réduits des crèches et garderies en mai et juin. Depuis la rentrée, ils font face aux quarantaines et enfants renvoyés à la maison, bien plus fréquemment qu’avant, dès le premier signe de maladie.

La Ligue des familles demande une garderie ouverte à tous... 

Maintenant, le congé de Toussaint est prolongé. La Ministre Désir annonce un « service minimum » de garderie les 9 et 10 novembre, « sans mobiliser les directions et équipes éducatives » - sans plus de précisions à ce stade.

La Ligue des familles participera cette après-midi de manière constructive à la concertation organisée par la Ministre Linard pour mettre en place cette garderie dans les meilleures conditions. Pour la Ligue des familles, cette garderie devra respecter les conditions suivantes : être ouverte aux enfants de tous les parents qui en font la demande - et pas uniquement aux parents qui travaillent dans des secteurs essentiels et aux parents qui ne peuvent pas télétravailler ; être gratuite, disponible dans chaque école, et avec des horaires en adéquation avec la vie professionnelle des parents. Enfin, la Ligue des familles sera attentive à la qualité de l’accueil organisé, au bénéfice de chaque enfant, en particulier des tous petits et des enfants en situation de handicap.

.... et en tout cas la garantie d’une solution pour chaque parent 

Enfin, vu la situation difficile vécue par de très nombreux parents actuellement, la Ligue des familles appelle les employeurs, de manière exceptionnelle, à donner congé à leurs travailleurs les 9 et 10 novembre pour qu’ils puissent s’occuper de leurs enfants, et les pouvoirs publics à garantir l’accès des parents au chômage temporaire pour fermeture d’école dans ce cas particulier. Pour la Ligue des familles, l’objectif est que chaque parent, quelle que soit sa situation personnelle et professionnelle, et quels que soient les besoins de son enfant, puisse trouver une solution qui lui convient.