Retour des enfants à l’école : chaque parent pourra décider en son âme et conscience 

28 mai 2020


Les écoles maternelles et primaires rouvriront donc complètement. Certains parents avaient hâte ; d’autres ont peur et veulent à tout prix éviter d’y remettre leurs enfants. La dispositif décidé hier soir rencontre les besoins des premiers tout en ne sanctionnant pas les parents qui garderaient leurs enfants à la maison. La Ligue des familles se réjouit de cette latitude laissée aux parents mais s’interroge quant à la liberté laissée aux établissements d’ouvrir ou pas. 

400 pédiatres s’étaient exprimés en ce sens il y a quelques jours : la possibilité de retour à l'école est une évolution importante pour la santé mentale et la socialisation des enfants.  

Suite à la réouverture des crèches il y a un mois, de nombreux parents s’étaient interrogés quant à la différence de traitement entre crèches et écoles maternelles. Désormais, crèches et écoles maternelles et primaires seront logées à la même enseigne, l’évolution des connaissances épidémiologiques et sanitaires montrant, d’après le GEES, que les enfants de 0 à 12 sont beaucoup moins à risque.

Les différences d’application selon les écoles créent de la confusion chez les parents 

La Ligue des familles rappelle toutefois qu'il ne s'agit que d'une autorisation d'ouverture : sur le terrain les pouvoirs organisateurs pourraient décider de modalités d'ouverture très différentes. « On comprend bien la difficulté des établissements et des enseignants à se réorganiser en quelques jours, mais pour la Ligue des familles, cela pose problème que tous les enfants n’aient pas le même accès à l’école et que les parents ne sachent pas ce qu’il en sera dans l’école de leurs enfants ce mardi » regrette Christophe Cocu, Directeur général de la Ligue des familles.

Pas de sanction pour les élèves absents : une bonne chose 

Il était important que ce retour à l'école se fasse sur base volontaire pour les familles. « La circulaire qui vient de sortir prévoit qu’il n’y aura pas de sanction pour les enfants qui ne retourneraient pas à l’école. C’est une bonne chose » relève Christophe Cocu.

De la clarté en ce qui concerne les stages maintenant 

Pour la Ligue des familles, la réouverture des écoles doit aller de pair avec la réouverture de l'accueil extrascolaire. A un mois des grandes vacances, la priorité est aussi de travailler sur les stages, notamment les stages sportifs, de cet été. Les parents ont besoin de savoir au plus vite comment cela va s’organiser.