Stages d’été : le sport, grand gagnant

2 juin 2017


Avec les mois d’été arrivent les grandes vacances. Des vacances qui riment avec stages pour la plupart des enfants. Alors que de nombreux parents doivent encore réserver les activités qui occuperont leurs bambins, la Ligue des familles les a interrogés : quel type stage ? combien de temps ? à quel prix ?... La recherche d’un stage étant souvent source d’inquiétude, la Ligue des familles propose aussi My Kids&Holidays, un moteur de recherche qui facilite les démarches des parents.

Les enfants sont toujours plus nombreux à fréquenter des stages durant les grandes vacances : 74% des parents y ont recours contre 60% selon l’enquête menée par la Ligue des familles en 2012. La majorité des parents occupent ainsi leurs enfants entre 2 et 4 semaines, tandis que 6% des répondants signalent des stages de 6 semaines ou plus. Les parents qui évitent les stages sont ceux dont les enfants vont à la crèche, ceux pour qui le prix est problématique et ceux qui se débrouillent en prenant congé ou en ayant recours à des membres de leur famille. Ces informations ressortent d’une enquête effectuée en avril 2017 par la Ligue des familles.

L’amusement avant tout

Pas de surprise, le sport a toujours la cote. C’est le type d’activité le plus souvent choisi (66%) durant les grandes vacances, suivi par les activités artistiques (41%). Viennent ensuite les plaines de jeux, l’expression corporelle et les mouvements de jeunesse. La détente prime clairement, à un point tel que nous n’avons répertorié aucun adepte des stages de soutien scolaire ou des écoles des devoirs.

C’est une constante dans les enquêtes de la Ligue des familles sur l’accueil extrascolaire : qu’il s’agisse de garderies, des activités du mercredi après-midi ou des stages, les parents indiquent que leur priorité est l’amusement des enfants. Des options comme l’apprentissage ou l’acquisition de nouvelles compétences arrivent dans un second temps, tandis que la mixité socio-culturelle ou l’aspect inclusif  entrent rarement en ligne de compte.

La satisfaction globalement au rendez-vous

Les parents sont 80% à se dire satisfaits des activités et stages organisés durant les grandes vacances. C’est le prix qui domine lorsqu’on les interroge sur leurs motifs d’insatisfaction. La somme totale consacrée aux stages durant les grandes vacances peut effectivement peser sur le budget, surtout dans les grandes familles et celles à faibles revenus. 45,5% des familles dépensent entre 200 et 500€. 7% des familles dépassent même les 900€ de frais.

« Il est essentiel que l’accueil soit de qualité et que tous les parents aient les mêmes chances d’accéder à cette offre extrascolaire, indique Delphine Chabbert, secrétaire politique de la Ligue des familles. Ces activités relèvent de l’éducation non-formelle, aux côtés de l’éducation dispensée à l’école. Celle-ci doit être reconnue à sa juste valeur. Cela passe par un refinancement de l’ONE et plus de soutien de la part des communes. »

Internet permet aux parents de se renseigner sans trop de mal. C’est leur première source d’information (72%), suivie par le rassurant bouche à oreille (55,5%). Au total, les parents sont 64% à s’estimer suffisamment informés, mais ce chiffre tombe à 33% lorsque l’on se penche sur les familles ayant des revenus inférieurs à 1500€. 

Une recherche source d’inquiétude

Malgré des chiffres globalement positifs, l’organisation de l’agenda des vacances est génératrice d’un certain stress pour les parents. Pour 46% des parents, la recherche, l’inscription et le paiement des activités extrascolaires sont une source d’inquiétude. Les familles les moins aisées sont à nouveau les plus touchées : l’inquiétude est ressentie par 85% des familles ayant des revenus sous 1500€ et par 58% de celles gagnant entre 1500 et 2500€.

La Ligue des familles facilite la vie des parents grâce à My Kids&Holidays, un moteur de recherche qui répertorie un maximum de stages organisés en Wallonie et à Bruxelles. Ce service gratuit facilite la recherche et le choix des stages et séjours pour les enfants de 3 à 18 ans. Actualisé en permanence au fil de l’année, le site répertorie actuellement 427 offres. La recherche est facilitée par différents filtres : par période, âge, région, thème et avec une option de recherche pour les stages accessibles aux enfants en situation de handicap. Les membres de la Ligue des familles bénéficient en outre de tarifs réduits sur la plupart des stages référencés.

--- fin du communiqué ---

Echantillon

L’enquête a été réalisée auprès de parents ayant des enfants âgés entre 2,5 ans et 15 ans fréquentant une structure d’accueil extrascolaire par le biais d’un formulaire en ligne. 331 adultes, vivant en Wallonie (71,7%) et à Bruxelles (28,3%), ont répondu au questionnaire de la Ligue des familles entre le 19 avril et le 2 mai 2017.

My Kids&Holidays est un service organisé avec le concours d’Horizons jeunesse et de Réseau Idée.