Swap-Swap, une plate-forme pour faciliter les échanges linguistiques

15 février 2017


Swap-Swap est un nouveau service qui propose un outil en ligne pour organiser des échanges linguistiques entre jeunes francophones et néerlandophones. La Ligue des familles s’associe à cette bonne initiative et relance ainsi une de ses activités historiques.

Dès aujourd’hui, les jeunes et leurs parents peuvent s’inscrire sur la nouvelle plate-forme en ligne, « Swap-Swap », qui facilite l’organisation d’échanges linguistiques et la rencontre entre jeunes francophones et néerlandophones pendant les vacances scolaires.

Fondatrice de Swap-Swap, Klaartje Vandersypen a quitté le monde bancaire pour se lancer dans cette aventure. « L’idée m’est venue en remarquant que le manque de pratique est le plus grand frein à la maitrise courante d’une deuxième ou troisième langue. Lors d’un échange linguistique, les jeunes apprennent une autre langue tout en se divertissant, en passant du temps avec quelqu’un qui partage les mêmes centres d’intérêt, dans une ambiance détendue, loin du contexte scolaire. » Une approche qui aide à oser se lancer. Car finalement, peu importe les fautes, l’important est de se comprendre mutuellement et de partager de bons moments.

Un processus collaboratif

« Pour bâtir une plate-forme efficace, il me semblait indispensable de partir des idées et besoins des premiers concernés. Quelques 200 jeunes ont donc contribué à la conception du système, de même que de nombreux parents et professeurs, des deux côtés de la frontière linguistique », indique encore Klaartje Vandersypen.

Avec Swap-Swap, les échanges linguistiques sont organisés grâce à un système accessible et sécurisé où les jeunes sont accompagnés de leurs parents et entrent en contact avec d’autres candidats au « swap ».

En pratique : les enfants et leurs parents créent un profil personnel sur la plateforme en ligne www.swap-swap.be, puis partent à la recherche d’un profil qui leur plaît. Ils entrent en contact sur la plateforme, fixent un premier rendez-vous et si le courant passe, organisent ensemble l’échange linguistique. Ces étapes permettent de garantir au maximum la sécurité des enfants. Swap-Swap offre également de nombreux conseils pour préparer au mieux l’échange.

Retour aux sources pour la Ligue des Familles

Lancés dès 1980, les échanges linguistiques ont longtemps fait partie de l’ADN de la Ligue des familles. C’est une bénévole, Ghislaine Bertrand-Tahon, qui avait assuré le service pendant plus de 30 ans avant de prendre une retraite bien méritée. La Ligue des familles se réjouit donc de voir renaître son « Club échanges linguistiques » en version modernisée au travers du projet Swap-Swap.

 « La meilleure manière d’apprendre une langue reste l’immersion linguistique, explique Patrick Binot, directeur générale de la Ligue des Familles. Swap-Swap propose une formule à la portée de tous car les frais sont limités : seulement 50€ - et 30€ pour les membres de la Ligue des familles - pour s’inscrire et avoir accès à la plateforme en ligne. C’est pour toutes ces raisons que nous estimons que Swap-Swap est une solution idéale pour des parents qui désirent que leurs enfants maîtrisent mieux l’autre langue nationale. »

Dans la plupart des cas, les deux familles organiseront un échange linguistique dans les deux directions, c’est-à-dire où chaque enfant séjourne un certain temps chez l’autre. L’échange linguistique n’est pas seulement une affaire d’apprentissage d’une langue. C’est aussi une excellente manière de se faire de nouvelles amitiés, d’organiser ensembles des activités et des sorties.

Swap-Swap espère que son concept fera mouche et que d’ici un an, le service pourra comptabiliser 1000 familles inscrites.