Tribunal de la famille : la Ligue des familles est satisfaite

1 septembre 2014


La Ligue des familles se réjouit de la mise en place du tribunal de la famille et de la jeunesse, ce jour. Pour l’association de défense des intérêts des parents, il était grand temps que ce chantier aboutisse.

À l’heure où les structures familiales sont de plus en plus complexes et multiples, la transformation du système judiciaire est un moment important. Pour la Ligue des familles, la création du tribunal de la famille et de la jeunesse est un pas en avant notable qui facilitera la vie de bon nombre de parents.

Les points d'attention pour la mise en place du tribunal de la famille

  • La Ligue des familles insiste sur la nécessité d’un travail coordonné entre les acteurs du monde judiciaire (avocats, médiateurs, police, assistants sociaux, experts, parquet, Service d’aide à la jeunesse, Service de protection judiciaire…) et les autres magistrats. Ceci afin que tous disposent des moyens d’investigation leur permettant de rechercher des solutions réellement respectueuses de l’intérêt de l’enfant et du principe d’équité entre les parents.
  • La Ligue des familles souligne l'importance de la mise en place de formations multidisciplinaires et pratiques (droit familial, psychologie, pédagogie, sociologie, capacité de communication…) de TOUS les acteurs concernés.
  • La Ligue des familles sera attentive à ce que les moyens financiers et humains soient à la hauteur des objectifs de cette nouvelle juridiction.

Des avancées pour les familles

Ce Tribunal permettra une simplification et une meilleure cohérence des décisions judiciaires pour les parents. Il favorisera une accélération, une uniformisation des procédures et une diminution de leur coût. Nous veillerons à ce que cette diminution allège les coûts de procédure pour les familles elles-mêmes.

La Ligue des familles sera attentive à ce que la mise en place de ce Tribunal entraîne une plus grande humanisation de la justice. C'est-à-dire, que les décisions judiciaires soient mieux comprises par les parents et plus accessibles.

De plus, cette instance devrait favoriser et encourager la médiation familiale ainsi que la spécialisation des magistrats dans les matières liées aux familles.

La Ligue des familles demande une approche globale des conflits familiaux

  • La création d'un tribunal de la famille doit aller de pair avec l'effectivité de grandes réformes. Là, sont directement visées les avancées en matière de contributions alimentaires et d'une plus grande efficacité du SECAL. La Ligue des familles rappelle sa demande de création d'un Fonds universel de créances alimentaires.
  • De même, l'objectivation du calcul des contributions alimentaires est nécessaire pour répartir équitablement la responsabilité financière de l'éducation de l'enfant, pour améliorer leur paiement régulier et lutter contre la pauvreté infantile. A ce titre, la Ligue des familles propose à ses affiliés des services spécifiques en cas de séparation : Contriweb, le calculateur du montant de la contribution alimentaire de l’enfant.
  • Enfin, la Ligue des familles propose un tout nouvel outil en ligne dédié aux parents séparés : My Kids&Co, qui sera opérationnel le 1er octobre prochain. My Kids&Co facilite la gestion du quotidien de l’enfant grâce à un calendrier partagé de ses activités, un outil de gestion des finances, un journal, une messagerie, le stockage d’informations… le tout synchronisé et accessible via une application Smartphone.

Pour davantage d'informations surfez sur le site de la Ligue des familles > My kids&co