Un ordinateur pour chaque élève : est-ce bien une priorité pour notre enseignement, demande la Ligue des familles ?

18 septembre 2020


Un ordinateur ou une tablette pour chaque élève de la 3e à la 7e secondaire : pour la Ligue des familles, cette initiative des Ministres Jeholet et Daerden va encore alourdir la facture pour les parents alors qu’il y a bien d’autres priorités pour notre enseignement.

Dans les journaux du groupe Sudpresse, le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet et le Ministre du Budget Frédéric Daerden annoncent leur intention de demander à tous les élèves de la 3e à la 7e secondaire de s’équiper de matériel informatique. Le Gouvernement y consacrerait un budget de 20 millions € mais cette mesure aurait tout de même un coût pour les parents, plafonné à 75€.

Des frais scolaires à charge des parents qui explosent

« Notre dernière étude a montré qu’en secondaire, les parents devaient déjà dépenser, en moyenne, plus de 400€ rien que pour les fournitures scolaires de rentrée – par enfant bien sûr, donc si vous avez deux enfants, vous devez multiplier cette somme par deux. A cela s’ajoutent encore les garderies, les voyages scolaires, les frais réclamés en cours d’année… A chaque rentrée, nous recevons énormément d’appels de parents qui ne s’en sortent pas et doivent renoncer à des dépenses essentielles pour payer les frais scolaires. Donc leur demander 75€ en plus, non, ce n’est pas acceptable », estime Christophe Cocu, Directeur général de la Ligue des familles.

Quel objectif pédagogique ?

« On s’interroge également quant à l’objectif pédagogique de cette mesure, dont les ministres ne parlent pas. Cette mesure n’est pas encore mise en œuvre. Quand elle le sera, sera-t-on toujours dans une situation où les écoles risqueront de fermer à cause du virus ? Si pas, comment ces ordinateurs seront-ils utilisés pour favoriser de nouveaux apprentissages ? Comment les enseignants y seront-ils formés ? »

Un budget pour des ordinateurs et tablettes, mais pas pour des cahiers et crayons…

Enfin, la Ligue des familles s’étonne que le Gouvernement fasse de cette mesure une priorité : « La Ligue des familles n’est pas opposée par principe à ce qu’on utilise du matériel informatique à l’école. Mais on trouve anormal que la Fédération Wallonie-Bruxelles dépense 20 millions € pour des ordinateurs et tablettes alors qu’elle n’a pas les moyens de fournir cahiers et crayons aux élèves… De fait, la FWB s'est déjà engagée juridiquement à fournir gratuitement du matériel et des fournitures scolaires aux enfants en âge d'obligation scolaire. Or cette promesse n’est pas aujourd’hui une réalité. Sans oublier les nombreux défis auxquels notre enseignement fait face. En termes de priorités, c’est interpellant » conclut Christophe Cocu.