Développement durable: 12 associations poussent les communes à agir

16 octobre 2008


Une cinquantaine de communes de Wallonie et de Bruxelles ont participé au premier état des lieux des initiatives prises par les pouvoirs locaux en matière de développement durable, a indiqué mercredi la plate-forme d'associations "Ca passe par ma commune".

Les domaines où les communes participantes se sont montrées les plus actives sont la mobilité douce, l'utilisation rationnelle de l'énergie, et 'aménagement du territoire durable.

La plate-forme est constituée de citoyens, mais aussi d'une douzaine 'associations parmi lesquelles Inter Environnement (Wallonie et Bruxelles), la Ligue des familles, Oxfam Magasins du monde, 11.11.11, Nature et Progrès, ... qui ont voulu évaluer les engagements pris par certains mandataires locaux dans le cadre de la campagne en vue des élections communales de 2006.

Les collèges des bourgmestres et échevins de l'ensemble des communes wallonnes et bruxelloises ont été invités en mai dernier à compléter un questionnaire visant à faire connaître leurs bonnes pratiques sur base d'une quinzaine de thèmes relatifs au développement durable, équitable, et solidaire.

Sur les 49 communes qui ont envoyé une réponse au questionnaire, la plate-forme en a relevé 47 qui ont pris des initiatives dans les domaines de la mobilité douce, de l'utilisation rationnelle de l'énergie, et de

l'aménagement du territoire durable.

Globalement les communes participantes se sont montrées pour la plupart en panne d'initiative dans les domaines de la finance éthique et solidaire, les vêtements propres et l'agriculture biologique.

Autre enseignement: nombre de communes ont pris des initiatives parce qu'elles y ont été incitées financièrement par la Région bruxelloise dans le cadre des agendas locaux 21, et par la Région wallonne, via les plans Ureba et Climat.

Certaines ont toutefois agi de leur propre initiative, ou à la suite de celle de citoyens ou associations pour sensibiliser la population à la problématique du développement durable (Courcelles, Perwez, Somme-Leuze, ...). D'autres ont mis l'accent sur la participation citoyenne.

La plate-forme a compilé les bonnes pratiques sur un site internet (wwwcapasseparmacommune.be) dans l'espoir de faire des émules, notamment en direction des communes les plus importantes (Ville de Bruxelles, Liège, Charleroi, ...) jusqu'à présent absentes dans le cadre de cette démarche.C'est aussi le but qu'elle poursuit en organisant une semaine de visite dans plusieurs communes (Jette, le 8/10, Namur, le 9, le quartier nord de Liège, le 10, Attert le 13, La Louvière le 14, et Watermael-Boitsfort, le 15), et en proposant ses services aux communes (formations, écriture de cahiers de charges, ...).

Les associations ont enfin annoncé leur intention de poursuivre leur travail en vue d'un bilan à mi-législature communale, en 2009.