Allocations familiales : pas de solution en vue pour les familles wallonnes qui auront un 2e, 3e… enfant à partir de 2020

20 décembre 2019


La Ligue des familles a rencontré la Ministre wallonne en charge des allocations familiales, Valérie De Bue, pour lui soumettre le problème des familles « à cheval » sur l’ancien et le nouveau modèle d’allocations familiales. A l’heure actuelle toutefois, le Gouvernement wallon n’a pas dégagé de budget pour résoudre ce problème.

Une perte de plusieurs dizaines d’euros par mois

Vous êtes très nombreux-ses à nous avoir interpellés à ce sujet : une famille qui a déjà un ou plusieurs enfants et en aura un autre à partir de 2020 n’aura droit ni aux montants plus élevés pour les deux premiers enfants du nouveau modèle d’allocations familiales, ni aux montants plus élevés à partir du troisième enfant de l’ancien modèle. Elle aura donc moins d’allocations familiales que si elle était restée dans l’ancien modèle, et moins également que si elle avait basculé totalement dans le nouveau modèle. Selon les situations familiales, la perte peut se chiffrer à plusieurs dizaines d’euros par mois.

Pas de budget prévu pour remédier à ce problème

La Ligue des familles avait déjà soumis ce problème aux députés wallons début 2018, lors du vote de la réforme, et interpellé la Ministre Alda Greoli, compétente à l’époque. La situation étant au point mort, nous avons repris contact avec la Ministre Valérie De Bue, désormais en charge du dossier. La Ministre s’est montrée préoccupée par la situation mais a annoncé ne pas avoir, à ce stade, dégagé de budget pour résoudre ce problème.

Il n’y aura donc pas de solution à court terme pour les familles, alors que les premiers enfants concernés naîtront dans les jours à venir. Suite à la rencontre, nous ne perdons toutefois pas espoir que, face à la mobilisation citoyenne, une compensation au moins partielle puisse être décidée plus tardivement. Nous ne manquerons évidemment pas de vous tenir au courant.