La semaine de 38 heures sur 4 jours… une bonne idée pour les parents ?

18 mai 2018


À l’occasion de la Fête du Travail, le Président du CDH Benoit Lutgen a proposé dans les journaux du groupe Sudpresse une semaine de travail de 38 heures sur 4 jours. L’objectif énoncé est de diminuer les temps de déplacement et d’améliorer la mobilité des citoyens. Il ne s’agit donc pas d’une réduction du temps de travail mais bien d’un aménagement de l’horaire de travail. Cette mesure permettrait également « d’allonger plus facilement les heures d’ouvertures des guichets communaux et donc de rendre les services publics plus efficaces ».

La Ligue des familles plaide depuis longtemps pour des mesures qui permettent aux parents de mieux articuler leur vie familiale et leur vie professionnelle. La formule « 38h sur 4 jours » pourrait rencontrer les besoins de certains parents en dégageant une journée complète par semaine. Si la formule est facultative et plébiscitée par certaines familles, pourquoi pas ?

Mais pour une grande partie des parents, travailler 9h30 par jour n’est pas la solution. Comment imaginer en effet qu’en travaillant de 8h à 18h (si l’on ne compte qu’1/2h de temps de midi), sans compter les temps de trajets, les parents puissent conduire et chercher leurs enfants à l’école ou à la crèche ? Les enfants ne peuvent rester à la garderie ou à la crèche de 7h à 19h (quand bien même ces dernières seraient ouvertes si tôt et si tard, ce qui est loin d’être le cas) : il est donc essentiel qu’au moins un des parents ne commence pas sa journée de travail trop tôt et ne la finisse pas trop tard, ce qui parait compliqué s’il faut prester 9h30 par jour.

Pour adoucir la vie des familles et faciliter leur organisation, la Ligue des familles réclame plutôt une amélioration des congés parentaux et des crédits-temps, la systématisation du télé-travail partout où c’est possible et souhaité par les travailleurs, et des horaires de travail adaptés à la vie des familles : plus de détails dans l’édito du Ligueur « Adapter le monde du travail à la vie des parents ».