Mobilité des parents : tais-toi et rame

20 décembre 2019


Mobilité des parents : tais-toi et rame

Résumé

Une étude sur la mobilité des parents : est-ce bien nécessaire ? Après tout, ne connaissent-ils pas les mêmes problèmes que toute autre personne sur les routes : embouteillages, problèmes de fréquence, de desserte et de temps de parcours en transports en commun, manque de pistes cyclables…

Oui. Et non. Car si évidemment ils subissent d’autant plus ces difficultés qu’ils se déplacent avec des enfants, les trajets des parents rassemblent aussi une série de spécificités : déplacements en chaîne (domicile-crèche-école-travail-école-crèche-activités extrascolaires-courses…), entravés (car les enfants se déplacent moins aisément et moins rapidement, car il faut transporter davantage d’affaires…) et à organiser selon des contraintes horaires plus importantes (avec notamment des contraintes horaires liées à l’école qui s’ajoutent à celles liées au travail).

À quel point les parents rencontrent-ils ces difficultés, selon leur situation familiale, la Région où vivent, le nombre et l’âge de leurs enfants… ? Estiment-ils que les nouveaux modes de déplacement répondent adéquatement à leurs contraintes familiales ? Seraient-ils, et à quelles conditions, prêts à prendre davantage les transports en commun ? Et le vélo ? Et qu’est-ce qui, de façon générale, pourrait rendre leurs déplacements plus apaisés et leur vie plus douce ?

Nous avons mené l’enquête auprès de plus de 1700 personnes pour objectiver ces éléments et identifier les aspects à prendre en compte pour mener une politique de mobilité intégrant une dimension familiale.

Alexandra Woelfle et Caroline Tirmarche

Votre navigateur ne peut pas afficher des fichiers pdf, suivez ce lien pour le télécharger