Des livres

Activités MouvementLe projet accueil migrants Pour sensibiliser

Des outils | Des films | Des livres

Livres fiction adultes

Image associéePetit pays, de Gaël Faye, Grasset, 2016

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

Une fille dans la jungle, de Delphine Coulin, Grasset, 2017

Six enfants, exilés loin de chez eux et qui luttent pour survivre, racontent les journées qu’ils ont vécues après le démantèlement de la "jungle" de Calais en France. Le roman raconte également leur quête désespérante pour atteindre l'Angleterre, tout en présentant le vécu de chaque personnage pour en arriver là. Le roman est poignant et sensible, réaliste et douloureux à lire par la description qu’il donne du parcours de ces enfants depuis leur pays, sur les chemins de leur migration et le traitement qui leur est réservé en France. Une lutte cruelle dont on se demande comment elle finira (M.T.)

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Les échoués de Pascal Manoukian, Points, 2017"Les échoués, de Pascal Manoukian, Points, 2017

1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d’assaut les routes qu’ils sont en train d’ouvrir.

Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les marchands de sommeil et les négriers, les drames et les petits bonheurs.

La traversée, de Jean-Christophe Tixier, Rageot Editeur 2015Résultat de recherche d'images pour "La traversée de Jean-Christophe Tixier, Rageot Editeur 2015"

Jeune Africain, Sam voyage à bord d’un bateau de migrants vers l’Europe. Bientôt la mer grossit et la tempête éclate, provoquant le naufrage de l’embarcation. Sam, qui sait nager, échappe à la noyade et tente d’organiser la survie du groupe. Tandis que les minutes s’écoulent, les souvenirs de son passé remontent à la surface : son existence au village, son désir d’ailleurs, son départ, la belle Thiane au camp de réfugiés de Tripoli…Mais la mer n’a pas dit son dernier mot…Un roman engagé et documenté sur les migrants ; un récit puissant et sans pathos.

La marche noire, de Mohammed Cherfaoui et Martina Partoes, éd. La croisée des chemins, 2014

Aïssa a 20 ans lorsqu’il se fait expulser manu militari de la terre d’Algérie qui l’a vu naître. La blessure est si profonde qu’elle reste béante. Aïssa ne voit qu’une solution  pour rester debout : le déni. Quarante ans plus tard, il constate des fissures dans l’édifice d’une vie qu’il a bâtie de ses propres mains. Elles portent un nom : déportation. Une date : 28 décembre 1975. 45 000 familles, frères et sœurs de sang, comme lui, se sont trouvées parquées du jour au lendemain dans les camps d’Oujda, au Maroc. L’histoire d’Aissa est celle de Mohammed Cherfaoui et de milliers d’autres, qui, comme lui, ont vécu « La marche noire » en 1975. Son témoignage est suivi de l’analyse qu’il fait de ce drame historique. (M.T.)

Bandes dessinées

Il Gran Ghetto, de S. Nardella et V. Bizzarri, Hazard Edizioni, 2017

Courte bande dessinée, où Fahran, un somalien qui a quitté femme et enfant, arrive dans les Pouilles en espérant trouver du travail comme saisonnier, pour nourrir sa famille. Grande sera sa désillusion : il échoue dans le plus grand bidonville d’Europe. Le matin, un mafieux vient y choisir un groupe d’hommes pour la cueillette des tomates. La Sacra Corona (mafia des Pouilles) profite sans pitié de ses hommes traités comme des bêtes : travail de dix heures par jour minimum, payé trois fois rien, juste pour trouver dans le ghetto de quoi s’acheter de l’eau ou un bout de pain, alors que les gens du village les traitent de bons à rien, de fainéants.
Dans l’introduction de Massimiliano, avocat de rue, on retrouve bien entendu, ce qui se passe chez nous : la peur de l’inconnu, de la peau qui n’a pas notre couleur, la faim, etc. (M.T.)

Titeuf dans un pays en guerre de Zep, 2015

Afin de dénoncer le drame des réfugiés en Europe, le dessinateur et scénariste Zep a publié sur son blog une page où son héros Titeuf se retrouve plongé dans guerre puis en fuite. La violence faisant irruption dans l’univers familier et habituellement potache de Titeuf a secoué la toile. http://zepworld.blog.lemonde.fr/2015/09/08/mi-petit-mi-grand/

Paroles sans papiers, Delcourt 2007

Neuf auteurs, Mattotti, Sfar, Gipi, Jouvray, Pedrosa, Kokor, Bruno, F. Peeters et Alfred, mettent en images neuf témoignages et esquissent à travers eux un état des lieux sans concession.

Là où vont nos pères, de TAN, Dargaud 2007Résultat de recherche d'images pour "Là où vont nos pères Dargaud 2007"

Un homme fait sa valise. Il quitte sa femme et sa fille. Il embarque à bord d'un navire pour traverser l'océan. Destination : la terre promise, un pays inconnu. Cet homme est un émigrant. Là-bas, dans ce pays nouveau et étrange où il doit réapprendre à vivre, il rencontrera d'autres gens, exilés comme lui, eux aussi perdus dans ce monde nouveau.

Livre documentaire

Les migrants de Calais, Enquête sur la vie en transit, de Sophie Djigo, Agone, 2016
Qu'est-ce qu'une vie en transit ? À quoi ressemble l’existence lorsque l’on vit sous des tensions paradoxales ? À la fois de-dedans et au-dehors, coincé sur une terre qui ne veut pas plus de vous que vous ne voulez d’elle, comment survivez-vous ? Comment tient-on le coup quand le « Pays des droits de l’Homme » se révèle un no man’s land où le droit s’arrête aux portes de votre campement ? Pourquoi et comment construire quand tout est provisoire ? La philosophe SophieDjigo a enquêté de nombreux mois au cœur de ce qu’il est pathétiquement convenu d’appeler « la jungle » de Calais. Au fil d'une enquête sociologique et philosophique aussi passionnante que dérangeante, elle rapporte la parole de ces humains que l’on condamne au transit perpétuel, au provisoire sans fin. (M.T.)

Résultat de recherche d'images pour ""Moi, Gulwali, réfugié à 12 ans"Moi, Gulwali, réfugié à 12 ans, de Gulwali Passarlay, Hachette Témoignage, 2016

À seulement douze ans, Gulwali Passarlay fuit l'Afghanistan. Pour trouver asile, il traverse l'Europe, surmonte la faim, la maladie, la corruption, la cruauté des passeurs, la noyade à laquelle il échappe de justesse... Mais il fait aussi quelques rencontres formidables, glanant un peu de lumière dans ce cauchemar qui durera près de treize mois. L'histoire extraordinaire de Gulwali est celle d'un réfugié ordinaire, celle de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants qui, s'accrochant à l'espoir d'une vie meilleure, sont prêts à braver la mort.

Enfants d'ici, parents d'ailleurs Carole Saturno, illustré par Olivier Balez, Fabienne Burckel, Bertrand Dubois, Gérard Dubois, Renaud Perrin, Gallimard Jeunesse, 2005

Riche en illustrations et en photos, ce beau livre mêle récits d'enfants, témoignages, repères historiques, géographiques, économiques ou culturels, sur l'exode rural et l'immigration de 1850 à nos jours.

Akim court, de Claude K. Dubois, Pastel, 2012Résultat de recherche d'images pour "Akim court Claude K. Dubois - Edition Pastel 2012"

Akim joue tranquillement avec d’autres enfants et leurs petits bateaux au bord de la rivière Kuma. En fin d’après-midi, un bruit sourd et des tirs se font entendre. Dans le village d’Akim, les gens se mettent à courir dans tous les sens…L’histoire d’Akim est singulière et intime. Mais elle est aussi celle de milliers d’autres enfants, hommes et  femmes que la violence contraint à la fuite.

Résultat de recherche d'images pour "Planète migrants  Sophie Lamoureux- Actes Sud Junior 2016"Planète migrants de Sophie Lamoureux, Actes Sud Junior, 2016

Aujourd’hui, on estime qu’un humain sur trente a quitté son pays de naissance. Pour des raisons économiques, politiques, climatiques... il n’existe plus un endroit sur Terre qui ne soit pas concerné. Ce documentaire propose un rappel historique de ce phénomène et détaille les questions et enjeux actuels auxquels les pays développés doivent répondre.

Eux c'est nous de Daniel Pennac, Jessie Magana et Carole Saturno, illustrations de Serge Bloch, Gallimard, 2015

Ce livre est composé d’un texte poignant de Daniel Pennac qui invite à réfléchir et à raisonner,  et de huit textes, basés sur les huit lettres du mot REFUGIES, de  (R comme Réfugié, E comme Etranger, F comme Frontière, etc…), expliquant les situations vécues par ces hommes, ces femmes et ces enfants en souffrance.

Littérature jeunesse

MonRésultat de recherche d'images pour "Mon ami de la jungle (février 2018, coll. Les Kapoches)." ami de la jungle, de Marie Fouquet et Amélie Clavier, Kilowatt 2018

Tom et ses copains attendent avec curiosité un nouvel élève, Nadim, tout droit venu de la Jungle. Celle de Calais est bien loin de la forêt colorée que Tom a imaginée. Mais l’amitié se moque des malentendus et de ces différences, et les deux garçons vont devenir inséparables.

Le petit prince de Calais de Pascal Teulade, La joie de lire, 2016Le Petit Prince de Calais

Jonas, 15 ans se lance seul dans un voyage périlleux. Il qui son Érythrée natale pour rejoindre l’Europe et finira à la jungle de Calais. Pascal Teulade a imaginé son jeune héros après avoir effectué un séjour dans la jungle de Calais pour Médecins du monde. Avec Jonas, le lecteur ressent vraiment la peur et l’isolement, il partage la détresse du jeune homme. Un livre extrêmement fort qui met le doigt là où ça fait mal et nous place devant nos responsabilités.

Résultat de recherche d'images pour "Etenesh, L'odyssée d'une migrante de Paolo Castaldi Des ronds dans l'o 2016"Etenesh, Odysée d'une migrante, de Paolo Castaldi, Des ronds dans l'o, 2016

Etenesh débarque sur les côtes de Lampedusa en Italie, presque deux ans après être partie d'Addis Abeba, Éthiopie. Elle a traversé le Soudan, le désert du Sahara, pour finir dans les mains de trafiquants d'êtres humains, et dans une prison en Libye. Elle a traversé la mer Méditerranée dans un bateau gonflable en pensant à chaque mètre, que tout serait en vain.

Image associéeSans papiers, de Rascal, C. Genin et J.F. Martin, Ane Baté éditions, 2012

Une petite fille dont le papa a choisi la France comme terre d’asile nous raconte son arrachement à son pays d’origine, sa joie d’être une enfant presque comme les autres petits français jusqu’au jour où des policiers en civils l’attendaient devant les grilles de l’école pour la reconduire avec son père hors de nos frontières

Mon pull panda, de Gilles Baum et Barroux, Kilowatt 2018
Une petite fille doit renoncer à sont pull préféré, devenu trop petit. Il est placé dans la caisse des habits à donner. Un jour, elle rencontre une autre petite fille qui porte son pull. Ce qui la fait réfléchir…

Bilal sur la route des clandestins, de Fabrizio Gatti, éditions Liana Levi, 2008Résultat de recherche d'images pour "Bilal sur la route des clandestins Éditions Liana Levi 2008"

Un faux nom, un petit tube dans lequel sont roulés quelques dollars, de la colle pour masquer ses empreintes digitales, un gilet de sauvetage, trois boîtes de sardines, une grande bouteille d’eau, cela suffit à Fabrizio Gatti pour se glisser dans la peau d’un migrant parti de Dakar pour rejoindre l’Europe.

https://www.librest.com/cache/img/livres/754/9782355041754.jpgMachin truc chouette, de Hubert Ben Kemoun, Rue du Monde, 2011

On oublie toujours son nom, il est pourtant indispensable au village. Massicholihaloi est venu d’on ne sait où pour travailler. Homme à tout faire, homme de toutes les tâches, de toutes les peines, il apprend la langue du pays ; les histoires qu’il raconte captivent les enfants ; il s’engage pour défendre son pays d’accueil qui pourtant mérite bien mal cette appellation.

Même les mangues ont des papiers, de Yves Pinguilly et Aurélia Fronty, Rue du Monde, 2006Résultat de recherche d'images pour "Même les mangues ont des papiers de Yves Pinguilly et Aurélia Fronty, Rue du Monde, 2006"

Quelque part en Afrique de l’Ouest, Momo rêve de faire comme le soleil et de partir de l’autre côté du monde pour pouvoir soigner sa mère et gagner de quoi améliorer leur ordinaire. Un jour, il grimpe avec sa copine Khady sur un bateau chargé de mangues. Très vite, leur voyage s’interrompt car ils n’ont pas de papiers. En effet, même les mangues ont un certificat.

Moi , dieu merci qui vis iciMoi, Dieu merci, qui vis ici,de Thierry Lenain, Albin Michel jeunesse, 2008

L’histoire de Dieu Merci qui a fui son pays, l’Angola, pour la France. Les douleurs de l’exil et l’espoir sont évoqués avec des mots et des images vraies et pudiques. Un album poétique, et politique, sur le droit pour chacun de vivre en paix, ici ou ailleurs.

Moi et les autres - les goûters philo, de Brigitte Labbé, Pierre-François Dupont-Beurbier et Jacques Azam, Milan Jeunesse, 2008https://www.lesgoutersphilo.com/files/2011/09/9782745932006-couverture_tailleZoom-300x429.jpg

Comment avoir une idée de ce que l’on est sans les autres ? Comment savoir si l’on est gentil, méchant, jaloux, moqueur… si les autres ne sont pas là ? Pour se connaître, on a besoin de passer par les autres.

Les mots oiseaux, de Marie Treps et Gwen Keraval, Seuil Jeunesse, 2016

L’origine des mots de notre langue venus d’ailleurs et la façon dont ils ont voyagé jusqu’à nous, racontées avec humour et légèreté.

Résultat de recherche d'images pour "Petit point de Macri Giancarlo et Carolina Zanotti, Nuinui 2016"Petit point, de Macri Giancarlo et Carolina Zanotti, Nuinui 2016

Une manière originale et facile pour conter aux enfants le problème de l’immigration et de la pauvreté dans le monde.

Résultat de recherche d'images pour "On n’aime pas les chats, François David et Géraldine Alibeu, Sarbacane, 2006"On n’aime pas les chats, de François David et Géraldine Alibeu, Sarbacane, 2006

Voici l'histoire d'un village où on n'aime pas les chats. Et la présence d'un spécimen du genre dérange. "Qu'il déguerpisse! Et vite !" clament les habitants. C'est sans appel : le chat est contraint à partir. Il finira par s'exécuter et les habitants trouveront alors une autre victime.

Résultat de recherche d'images pour "Partir : Au-delà des frontières de Francesca Sanna, Gallimard-jeunesse, 2016"Partir : Au-delà des frontières, de Francesca Sanna, Gallimard-jeunesse, 2016

Pour fuir la guerre, deux enfants et leur maman se lancent dans un long et dangereux voyage loin de leur pays. Passer la frontière, traverser la mer, se cacher, sans jamais perdre espoir... Leur chemin est celui de tous ceux qui tentent de trouver un endroit où vivre en paix.

Image associéeL'oiseau de Mona, de Sandra Poirot Chérif, Rue du Monde, 2008

Le personnage qui donne son nom à l’album est l’enfant d’une famille de sans-papiers. Mona est arrivée en France à l’âge de trois ans. Elle va à l’école, a des copines et fait de la danse. Une vie normale, quoi.... En apparence du moins, car il y a une ombre au tableau, un oiseau noir qui plane au-dessus de sa tête. C’est la menace de l’expulsion.

Quelle est ma couleur ? d'Antoine Guilloppé et Géraldine Alibeu, La joie de lire, 2009Quelle est ma couleur ?

Un petit garçon rêve en observant son chien. Il s’interroge sur la façon dont il est perçu par son entourage. Ainsi son professeur le voit comme son élève, mais les élèves le voient comme leur copain arabe, alors que les Arabes le voient comme un petit Français, alors que les Français estiment qu’il est d’origine étrangère. Ce petit album interroge sur les origines et sur les préjugés en tous genres.

Résultat de recherche d'images pour "Mon papa a peur des étrangers de Rafik Schami & Ole Könnecke, La joie de lire, 2004"Mon papa a peur des étrangers, de Rafik Schami & Ole Könnecke, La joie de lire, 2004

Le père de Rebecca est raciste, il a peur des étrangers. Elle décide alors d’inviter à son anniversaire Bania, son amie tanzanienne et son père qui est magicien. Elle espère ainsi que son père apprivoisera sa peur.

Atlas

https://www.autrement.com/media/cache/couverture_medium/flammarion_img/Couvertures/9782746747456.jpgAtlas des migrationsUn équilibre mondial à inventer, Catherine Wihtol de Wenden,  Autrement, 2018

Voici 100 cartes graphiques en couleur pour comprendre les mouvements migratoires d'hier et d'aujourd'hui. L'ouvrage aborde différents thèmes comme: les conséquences de la mondialisation sur les mouvements de population, les grands pôles de départ et d'accueil, les enjeux pour les territoires d'accueil.

Atlas des migrants en Europe : approches critiques des politiques migratoires, de Migreurop, Armand Colin, 2017https://m.armand-colin.com/sites/default/files/styles/couv_livre/public/images/livres/couv/9782200616854-001-T.jpeg?itok=ZapKbEq0

La nouvelle édition de l’Atlas des migrants en Europe propose une évaluation critique des politiques européennes d’asile et d’immigration établies depuis les années 1980

Le dessous des cartes juniorEditions Tallandier, 2012https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Visual_Principal_340/3/4/3/9782847346343/tsp20120928182705/Le-deous-des-cartes.jpg

Pour la première fois, un atlas parle de géopolitique aux juniors. De la démographie aux changements climatiques, en passant par les religions et les problèmes liés à l’environnement, cet ouvrage aborde le monde d’aujourd’hui.

Essai adultes

 

L'apport de l'autre. Dépasser la peur des migrants, sous la coordination de Altay Manço, Saïd Ouled El Bey et Spyros Amoranitis, L'Harmattan, 2017Résultat de recherche d'images pour "L'apport de l'autre. Dépasser la peur des migrants, sous la coordination de Altay Manço, Saïd Ouled E"

Pour approfondir la question de l’apport socio-économique, culturel et politique des migrations en Belgique et en Europe. Il est construit de manière à lire les migrations par différents prismes dont les interconnexions sont importantes : le logement, l’emploi, l’enseignement, la démographie, le vivre-ensemble, l’histoire, le religieux, la participation citoyenne et politique, mais aussi la criminalité.

Au-delà des frontières - pour une justice migratoire, de François Gemenne et Pierre Verbeeren, Centre d’Action Laïque, 2018

Ce livre est issu de la rencontre entre un chercheur qui travaille sur les flux migratoires et le directeur d’une organisation humanitaire qui assiste et soigne au jour le jour migrants et demandeurs d’asile. Ensemble, ils avancent dix propositions: autant de balises pour penser enfin une politique d’asile et d’immigration qui ne soit pas dictée par la crise.

Migration, déplacement et éducation: bâtir des ponts, pas des murs. Rapport mondial de suivi sur l'éducation 2019, édition jeunes

Publié par l'UNESCO - 2019