Après le confinement,
comment (re)démarrer ?

 

Vie de parent 

Demain, ouvrons les fenêtres

Demain, ouvrons les fenêtres

Peut-être que plus que les masques ou la saleté de virus à picots, la fenêtre est le symbole de cette crise. Nous sommes cloîtrés derrière, certes. Mais elle est notre ultime ouverture sur notre monde. Elle dit que nous sommes en vie. On s'en sert pour faire passer des messages de toutes sortes. Mais elle est surtout notre premier poste d'observation sur l'après.

 

Vie de parent 

Ce que vous garderiez du confinement

Ce que vous garderiez du confinement

Vive le confinement ! Non, quand même pas. Mais disons qu’il y a des avantages à chaque situation. Et comme le positivisme, ça vous connaît, vous avez été nombreuses - eh non, aucun papa n’a réagi à notre appel - à nous en faire part sur notre page Facebook, en message privé ou en interview. Il y a de quoi nous inspirer pour le déconfinement. 

 

Vie de parent 

Ce que vous ne voulez pas garder du confinement

Ce que vous ne voulez pas garder du confinement

Dur, dur de trouver une nouvelle organisation quand on est tous tout le temps à la maison. Difficile aussi de concilier confinement et allers-retours au travail pour ceux dont le métier est crucial. Cette situation, il ne faudrait pas que ce soit toute la vie. Vivement le jour d’après pour se débarrasser de tout ceci. 

 

Vie de parent 

Youpi, youpi, l'école a repris

Youpi, youpi, l'école a repris

Demain, tout redémarre. Quelle que soit la situation de chaque parent, le dénominateur commun, c'est l'école qui reprend. C'est reparti pour un tour. Votre première course depuis de longues semaines. Et ça ne se fera pas sans certaines angoisses. Celle de reprendre le rythme effréné, de savoir si les enfants ont suffisamment travaillé et, surtout, celle de dire au revoir à ses enfants après tout ce temps passé ensemble.

 

Vie de parent 

Déconfiner en toute liberté ?

Déconfiner en toute liberté ?

« Il est évident qu’il y aura un avant et un après Covid-19, que ce soit dans la manière d’envisager notre rapport aux autres ou que ce soit dans le fonctionnement de notre société, de manière plus générale ». C'est la Première ministre, Sophie Wilmès, qui le dit. Avec quelles conséquences pour nos vies de parents ? Tentative de réponse.