Et si vous l'allaitez toujours...

D’un côté, il y a la tendresse, le partage, les sourires saouls d’avoir fait le plein de lait. De l’autre, il y a le tire-lait en journée et la fatigue de gérer quasi seule les nuits. « La nouveauté de l’allaitement après sept mois, c’est sa petite main qui me caresse le cou et la joue… j’adore », résume Marie, maman de quatre enfants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.