Les nuits, toujours fatigantes

À partir de 6 semaines, la plupart des bébés sont capables de dormir six heures d’affilée la nuit. Une heureuse évolution, diront leurs parents ravis ! Et cette tendance continue à se renforcer pour atteindre neuf heures de sommeil vers 3 mois, lesquelles peuvent être interrompues par un rapide repas. « La plupart des bébés », écrit-on. Et les autres ? Leurs pauvres parents sont-ils voués à des insomnies à répétition ? Rien n’est définitivement joué !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.