Les papas, plus vite débordés ?

« Même quand les deux parents travaillent, c’est la maman qui se lève la nuit s’il y a un problème, parce que le papa n’entend pas le bébé pleurer ! Jérémie va chercher le sac pour la balade mais il ne pense pas à vérifier s’il y a tout ce qu’il faut dedans, comme un bavoir par exemple. Quand je le lui fais remarquer, il me dit : 'Pour quoi faire, un bavoir ?'. Même chose au retour de la balade, cela ne lui vient pas à l’idée de vider le sac et de regarder s’il y a des trucs sales à laver. Ou alors, il va chercher Sam à la crèche et ne s’aperçoit même pas qu’il est sans body parce qu’il a vomi dessus. Les hommes ont-ils la tête ailleurs ? Tout ce qui roule roule, d’accord. Mais, quand même, ils ont moins certains automatismes. Et ils sont plus vite débordés par les choses. J’hallucine pour les détails pratiques. C’est nous, les mères, qui les gérons, encore et toujours ». Alors, comme le soutient Leïla, la maman du petit Sam, les pères sont-ils vraiment plus vite débordés que les mères ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.