Vie de parent

1er et 2e jours : à l’occasion d’Halloween…

Tremblez, ce soir, des êtres improbables vont rôder partout dans la ville. Tantôt fantômes, vampires ou zombies. On vous explique comment préparer petits et grands et faire en sorte que toute la petite famille soit la plus effrayante possible.

1er et 2e jours : à l’occasion d’Halloween…

3-8 ans
Le bal des petits fantômes

Qu’est-ce qu’ils aiment les fantômes, ces petits mignons ! C’est un moyen de communication important avec vous. Ces petits démons blancs sont une superbe métaphore. « Je disparais, j’ai des superpouvoirs, je fais peur et, en plus, je suis mignon ». Les petits Casper symbolisent le besoin de magie, de transformation. Le jeu éternel de cache-cache. « Fais-moi peur ». « Rassure-moi ».
Revêtir ce drap aide les enfants à surmonter leurs peurs. Le meilleur moyen de vous montrer qu’ils grandissent, en somme. Un petit conseil de parents avisés qui se sont escrimés à vêtir leurs petits d’un drap : ornez le déguisement de votre marmot d’une capuche ou d’une cagoule blanche et ample. Impossible pour les moins de 4 ans de leur faire tenir un drap sur la tête toute la journée. Prévoyez donc un déguisement en plusieurs pièces !

À faire avec les petits

Des petits fantômes pour décorer la maison

Faciles à réaliser, ces petits fantômes fabriqués avec des serviettes en papier sont à accrocher dans la salle à manger, dans la chambre de votre enfant et dans le hall d’entrée afin qu’ils accueillent les visiteurs !

Matériel nécessaire : deux serviettes en papier blanc, un peu de ruban orange, des feutres pour les finitions.

Comment faire ? Pour commencer, ouvrez complètement une des deux serviettes que vous poserez sur la table. Faites une boule bien compacte de la seconde et vous la placerez au centre de la première serviette ouverte. Repliez les quatre coins de cette dernière vers le centre. Ensuite, nouez le ruban orange sous la petite boule. Pour terminer, vous dessinerez les yeux de votre fantôme avec un feutre. Deux-trois gestes et le voilà terminé. Faites-en toute une série auxquels vous accrocherez des petites ficelles afin de les suspendre un peu partout. Ludiques et peu coûteux, ils feront de l’effet, promis…

Les petits gâteaux fantômes de cerise

Mamy sera certainement très fière de faire la cuisine avec ses petits-enfants. Afin de profiter pleinement de la fête d’Halloween, cette préparation simplissime fera grand effet sur le buffet.

Ingrédients et matériel :

  • 3 blancs d’œufs
  • 125 g de farine
  • 75 g de beurre fondu
  • 125 g de sucre glacé
  • Saladier
  • Fouet
  • Cuillère
  • Feuille de papier sulfurisé
  • Pépites de chocolat ou Smarties pour la décoration

Comment faire ? On casse les œufs et on sépare les blancs des jaunes. On verse dans un saladier, on ajoute le sucre et on fouette de toutes ses forces. On ajoute la farine en continuant à tourner, on ajoute le beurre fondu. Avec cette pâte, on forme les petits fantômes en leur donnant une forme allongée et on les dépose sur le papier sulfurisé de la plaque du four. On décore en plaçant des pépites de chocolat ou des Smarties pour former les yeux. Et pour terminer, on laisse cuire au four pendant 6 à 10 minutes sur le thermostat 6 (180°C). On les sort du four et on laisse refroidir. Voilà, c’est prêt, les petits chefs-coqs auront acquis leur première toque !

9-12 ans
Sang pour sang vampire

Très pratique, le vampire, autour de la préadolescence. Il permet de souligner un petit côté androgyne et glam-rock qui marche aussi bien chez les filles que les garçons. Mais surtout, il symbolise la singularité, le mystère. Il s’agit du meilleur moyen de dominer le macabre, de dompter le côté gothique qui sommeille et d’exalter son côté romantique sans trop se mettre en danger. Avec tous ces avantages mêlés, gageons que l’hémorragie de suceurs de sang n’est pas prête de s’estomper pour les fêtes d’Halloween !
Les parents de petits vampires conseillent : crème hydratante et poudre pour bébé sur tout le visage. Pas de peinture blanche, ça fait un masque atroce et des croûtes ! Fard à paupières pour des yeux sombres. Rouge à lèvres pour les filles, noir pour les garçons. Ongles en rouge ou noir et le chic étant soit un peu de peinture rouge le long de la bouche, soit une capsule de sang liquide, du meilleur effet sur une belle paire de crocs toute blanche.

À faire avec vos plus grands

Le cocktail des vampires

La limonade, la grenadine ou le jus d’orange, c’est juste bon pour les « gentils » humains ! Dans le royaume des vampires, on se régale de jus de crapaud aux araignées, de bouillon de pieds de sorcière et du très apprécié cocktail des vampires ! En exclusivité pour nos jeunes lecteurs, on vous en dévoile le secret…

Les ingrédients :

  • ½ litre de jus de pomme
  • Du sirop de canneberge ou de cranberry, voire de la grenadine
  • Une petite grappe de raisins noirs
  • Une petite boîte de litchis
  • Du colorant alimentaire « rouge sang »

Comment faire ? On mélange le jus de pomme avec le sirop de façon à obtenir un liquide rouge soutenu. On prépare les « yeux de vampire » en garnissant chaque litchi d’un grain de raisin et en y ajoutant un peu de colorant rouge pour faire « sang » ! On prépare de jolis verres à cocktail dans lesquels on verse le liquide et on y glisse deux yeux de vampires pour faire plus « vrai ». On entoure le bord du verre avec du sucre pour faire joli et on attend que les petits vampires viennent déguster la potion magique !

« Faux sang maison » pour son déguisement 

Pas de déguisement de vampire sans « faux sang ». Tout le monde le sait, ils adorent le sang, c’est même leur nourriture principale. Alors, au travail…

Matériel nécessaire :

  • Eau
  • Coulis de framboise
  • Café soluble
  • Miel liquide
  • Colorant alimentaire rouge

Comment faire ?

Mélangez avec application dans un bol du café soluble et de l’eau afin d’obtenir une consistance épaisse. Ensuite, versez un peu de ce mélange dans un verre transparent et ajoutez-y du coulis de framboise, ajoutez du miel pour rendre la préparation visqueuse, versez le colorant rouge et mélangez, toujours avec application ! Ajustez les doses pour obtenir la consistance, la couleur et la viscosité souhaitées. Puis, avec un pinceau fin, appliquez sur le visage de votre petit vampire préféré…

Dents de vampire maison

Pour prélever le sang de ses victimes, il faut des dents acérées ! Voici quelques astuces faciles et pas chères pour se faire faire une belle denture.

Comment faire ?

  • Avec une paille blanche : coupez un morceau de la paille en plastique (+/- 5 cm), pliez-le en deux et en coupant les extrémités en biais, formez les canines. Coupez votre morceau en deux (2,5 cm) et placez les canines sur les dents. Effet garanti !
  • Avec des faux ongles : achetez des faux ongles blancs et de la colle dentaire. À l’aide de ciseaux, coupez deux faux ongles en triangle et limez pour donner la forme souhaitée. Ensuite, avec la colle dentaire, appliquez les dents sur les deux canines.

13-16 ans
Quand les zombies rôdent

Cinquante ans après le premier film de Romero (demandez à vos grands-parents de parler de leur réalisateur fétiche !), les zombies continuent à errer. Ils pètent la forme. Vos grands ados en sont friands. Pourquoi ? Parce que non seulement ils évoquent la mort - tabou des tabous -, mais qu’en plus ils collent aux angoisses de notre société. Le zombie nous montre tout ce que l’on ne veut pas voir. Il symbolise la fin du monde, dont l’adulte est responsable. Mais il évoque aussi le renouveau. L’espoir. Le monde d’après.
Rassurez-vous, parents, vos ados ne rôdent pas par pulsion morbide. Ils sont plutôt proches des zombies de Michael Jackson. De ceux qui jouent. Ils aiment surtout leur côté grotesque et drôle, capable de faire chavirer le monde. Les rares parents qui ont eu la chance d’aider leurs enfants à réaliser des tenues de zombies, conseillent de frotter des T-shirts usés avec des sachets de thé trempés pour l’aspect usé. Côté maquillage : peau blanche, yeux noirs et grisâtres. Lèvres blanches avec traînées de sang en rouge et noir pour le côté purulent. Même s’ils veulent se débrouiller seuls, rien ne vous empêche de glisser l’air de rien ces petites astuces.

À faire faire par vos ados

Être le plus glauque possible

Finalement, se déguiser en zombie est assez simple et pas trop coûteux si vous êtes prêt à sacrifier des vieux vêtements et de les recouvrir de faux sang. Le plus difficile reste, sans aucun doute, la réalisation du maquillage qui doit être le plus morbide possible. Quelques pistes …

  • Déchirez des vieux vêtements : T-shirts, chemise, costume, jupe, collant, robe… Découpez des franges avec des ciseaux, au niveau des bras, des jambes, du col. Aspergez sur ceux-ci des taches de faux sang (voir comment en faire du côté des vampires) et de la terre.
  • Ébouriffez les cheveux et saupoudrez-les de farine pour les blanchir.
  • Maquillez le visage au fard blanc en assombrissant les contours des yeux avec du maquillage antiallergique dont vous aurez vérifié qu’il ne contient pas de paraben, qui sont des perturbateurs endocriniens, ou du methylisothiazolinone, qui provoque des allergies ou encore des métaux lourds comme le nickel ou le plomb (Soyez vigilant, sachez que la mention antiallergique ne garantit pas toujours la non-présence de ces produits). Avant d’appliquer le maquillage, n’oubliez pas d’enduire le visage de crème hydratante afin de le protéger. Après le contour des yeux, formez des cicatrices et des entailles sanguinolentes sur la peau à l’aide de latex liquide et de peinture pour grimage.
  • Pour terminer, ajoutez les détails qui tuent : des lentilles de contact fantaisie, des fausses dents, un boulet au pied, des bandages aux poignets et aux chevilles…

Pour s’inspirer

  • 50 maquillages pour petits et grands, de Brian & Nick Wolfe chez Dessain & Tolra Vous trouverez comment réaliser, pas à pas, des maquillages pour des fêtes comme Halloween, avec zombies, vampires et autres…
  • Lego Halloween : L'album des autocollants, de Pamela Afram chez Huginn & Muninn, collection Lego. Apprenez-en plus sur vos monstres préférés et créez vos propres scènes grâce aux 500 stickers réutilisables.
  • Fêtez Halloween. Comment préparer, organiser et réussir la fête des sorcières, des vampires et des fantômes..., d’Agnès Behar chez Bornemann.