Vie de parent

23 jeux et jouets sur le podium :
de 6 à 8 ans

L’enjeu à cet âge-là est d’apprendre à se débrouiller toujours mieux sans maman et papa et avoir plein d’amis. Le jeu va l’y aider. L’enfant devient petit à petit autonome et se fond avec aisance dans le groupe. Jusqu’à parfois oublier que vous êtes là. Tant mieux, profitez de cet âge où l’inventivité, la créativité est à son apogée ! N’oubliez pas non plus que ces encore petits bouts doivent aussi relâcher la pression scolaire. Un enfant qui a passé sa journée, assis en classe a besoin de s’évader dans le jeu pour ne pas craquer !

23 jeux et jouets sur le podium : de 6 à 8 ans

INNOVATION

Kor (Geomag)
Quand les aimants s’invitent dans l’univers du jouet, le résultat est souvent saisissant. La preuve avec ces monstres qui ne tiennent ensemble que par la puissance de ces éléments qui s’attirent et se repoussent. Ici, il s’agit d’abord d’assembler des pièces en plastique aimantées pour former une sphère, puis un œuf. Le côté génial de cette innovation : une fois l’œuf entre ses mains, l’enfant peut faire pivoter certaines pièces, à l’image d’un Rubik’s Cube. De quoi muer ce vulgaire œuf en un monstre avec des pattes, des yeux, une queue… Kor est donc un étonnant jeu de construction en 3D pour perfectionner la dextérité, l’imagination et la créativité, mais aussi la représentation spatiale de l’enfant. L’explication vous paraît nébuleuse ? Normal : rien de comparable n’existe sur le marché.

PETIT BUDGET

Flype (Flype)
Certainement le jouet le plus léger que le Ligueur a jamais mis à l’honneur dans ses pages : un bout de résine d’à peine… 1 gramme, sorte d’hélice à faire tourner autour de son doigt. Facile, apparemment. La difficulté et le plaisir augmentent lorsqu’on tente de faire des figures avec ce petit engin. Ou d’en faire tourner plusieurs sur une main, voire même de les passer, en mouvement, d’une main à l’autre. À l’image des balles de jonglerie ou du diabolo, voilà un petit engin qui développe chez l’enfant son adresse et son sens du spectacle : faire un show pour montrer aux copains ou aux parents ce qu’on arrive à faire avec un peu d’entraînement. Un jeu fun aussi, qui fait fureur depuis la rentrée dans les cours de récré française et, peut-être, bientôt dans les nôtres… Le tout pour un mini-budget : 4,5 € pour trois exemplaires. En vente via le site www.flype.com

VINTAGE

Moulins à vent (Sentsophère)
Ils peuvent fièrement faire tourner leurs hélices, ces moulins à vent, tant ils ont un fameux pan d’histoire derrière eux : au Moyen Âge, il en existait déjà ! Les gamins les confectionnaient avec des bouts de bois et des morceaux de parchemin. Une profondeur historique qui devrait vous aider à paraître moins ringard lorsque vous expliquerez, non sans une certaine émotion, à votre gamin(e) que ce jouet vous rappelle vos vacances à la mer du Nord avec Mamy et Papy. Chouette, donc, que la tradition soit perpétuée avec ce kit contenant tout le nécessaire pour fabriquer trois moulins à vent à l’aide de feuilles colorées. Un bricolage qui permet d’exercer sa fine motricité et sa créativité. D’apprendre aussi à suivre les explications d’un plan avant de laisser libre cours à son imagination. Et d’être fier de sa réalisation, à exposer ensuite au vent sur le balcon, dans le jardin ou sur la plage.

NEW TECH

Puzzle Zoo (Ravensburger)
Les temps changent : voilà que les puzzles se mettent à parler. Pourtant, au premier coup d’œil, ces cent pièces sur le thème du zoo ont une apparence normale. Avant que la magie opère, votre enfant va devoir assembler les pièces, ce qui développera sa motricité fine, sa patience, sa concentration, son orientation dans l’espace et son sens de l’observation. Et aussi, sa capacité à solutionner un problème en tournant les pièces avant de pouvoir la positionner correctement. Autre atout de ce type de jeu : apprendre à s’occuper seul. Le hic : certains enfants n’accrochent jamais à pareil jeu. Si c’est le cas du vôtre, pas de panique : il développera ailleurs ses compétences. À moins que ce concept interactif ne le motive et ne lui donne du plaisir, ce qui est finalement le but premier d’un jouet. Car grâce au stylet Tiptoi (vendu séparément), l’aventure se poursuit une fois le puzzle réalisé : en le passant sur l’image, Oscar, le soigneur du zoo, raconte des histoires et propose des énigmes à résoudre.

VIDEO

Animal Crossing : New Leaf (3DS)
Un jeu de gestion qui traverse le temps et se renouvelle parfaitement. Ici, pas de violence, pas de monstre, pas de tueur, pas de combat. Tout l’intérêt de ce jeu tient dans la position qu’occupe le joueur, le maire d’un charmant petit village, et dans l’environnement du jeu, de chouettes paysages d’une contrée uniquement peuplée d’animaux. Le but du jeu est de gérer son village pour le faire prospérer et ainsi fabriquer un petit monde à son image, selon ses envies, son caractère. Ensuite, le plus marrant est de partager sa vie virtuelle avec les copains dans une sorte de bac à sable géant !

Anouck Thibaut

DÉBAT

Jouets pour filles et pour garçons : pour ou contre ?

Une des tendances de l’année : le grand retour des jouets dits pour filles ou pour garçons, parfois pour un même type de produit. Dans ce cas, il s’agit souvent d’une adaptation du packaging, voire d’une variation des couleurs du jouet : du pastel pour les fillettes, des couleurs vives pour les petits gars. Vaste et vieux débat que la question du genre dans l’univers du jouet. Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce un effet de mode ou le reflet d’une réalité ? Rechignez-vous à offrir une poupée à votre gamin ou un robot à votre gamine, s’il (elle) vous le demande ? Votre garçon et votre fille font-ils le même usage d’un même jouet ? Vos témoignages et vos expériences nous intéressent. Écrivez-nous à redaction@leligueur.be ou via notre page Facebook.

CONSEILS

Budget : 5 manières de faire des affaires

  • L’achat en seconde main, notamment via les bourses et brocantes de la Ligue des familles. Sur internet aussi, nombreux sont les sites qui vous permettent de vendre et acheter des jouets ayant déjà servi.
  • Les ludothèques : pour deux fois rien, elles vous permettent de louer des jouets, des jeux de société ou des jeux vidéo. Pas mal pour varier le type de jouets. Et aussi pour tester un produit avant un éventuel achat.
  • Les échanges : pourquoi ne pas se prêter des jeux et jouets entre voisins, entre copains ? Ou les acheter en commun, si la dépense est plus importante.
  • Faire le bon choix : un jouet adapté à l’âge, aux capacités et au goût de votre enfant (qui peut différer du vôtre) sera utilisé plus longtemps.
  • Être inventif : inspirez-vous du contenu des boîtes de bricolage, des activités à reproduire ensuite, en achetant vous-même le matériel de base.
Sur le même sujet

23 jeux et jouets sur le podium

C’est ce qu’on appelle un marronnier en journalisme. Un événement saisonnier et donc récurrent. Notre sélection jeux-jouets qui prépare la venue du grand saint fait bien partie de cette catégorie-là.

 

23 jeux et jouets sur le podium : de 0 à 1 an

Des jouets tout doux qui prolongent les câlins de Maman et de Papa. Des jouets dansants qui s’offrent en spectacle dès que les quenottes les agitent. Même adulte, nous nous pâmons devant ces petites merveilles qui sont en première ligne pour faire de nos tout-petits des filles et des garçons tendres et délurés à la fois.

 

23 jeux et jouets sur le podium : de 1 à 2 ans

Des jouets tout doux qui prolongent les câlins de Maman et de Papa. Des jouets dansants qui s’offrent en spectacle dès que les quenottes les agitent. Même adulte, nous nous pâmons devant ces petites merveilles qui sont en première ligne pour faire de nos tout-petits des filles et des garçons tendres et délurés à la fois.

 

23 jeux et jouets sur le podium : de 3 à 5 ans

Ah, faire comme maman et papa ! Imiter les grands… jusqu’à parfois les agacer. Mais c’est comme ça que nos petits, petites découvrent le monde. Alors, laissez-les faire jusqu’à plus soif, mais pensez qu’ils vous regardent : plus que jamais, c’est le moment de vous « surveiller » et de donner le bon exemple !

 

23 jeux et jouets sur le podium : de 9 à 11 ans

Les voilà presque grands, nos 9 ans et plus. Plus besoin de trop les entraîner à être autonomes : ils prennent suffisamment le large quand ils le peuvent ! Non, à 9 ans et plus, c’est la pensée, la réflexion, l’expérimentation - bref, tout ce qui peut agiter les neurones - qui intéressent ces grands qui sont encore des enfants, ne l’oublions pas ! Jouer, c’est sérieux ! Raison de plus pour que vous vous joignez parfois à leurs jeux car, comme l’affirme Patrick Huerre, pédopsychiatre : « Comme on a joué, on vivra. Alors cultivons le plaisir de jouer dans nos vies et demeurons en lien avec l'infantile et le juvénile qui sont en nous. »