Vie de parent

3-8 ans : leur vie à bras-le-corps

Qui dit Évras pour les plus jeunes dit éducation à la vie relationnelle et affective. Sans l’éducation à la vie sexuelle, donc. Une fois rappelée, cette évidence a de quoi rassurer certains parents et instits. Être bien dans son corps et sa tête, avec ses sensations, ses émotions, bien se connaître, pour aller vers l’autre, pour un « vivre ensemble » dans le respect et la différence : voilà, à gros traits, la matière malaxée dans les animations Évras avec les 3-8 ans. La vie, quoi !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Sur le même sujet

4-6 ans, l’âge érotique ?

On a beau savoir que vers 4 ans et demi-5 ans, c’est la grande époque des « pipi, caca, prout » et des « On disait que… », on est toujours un peu surpris lorsqu’on entend nos mômes s’échanger des mots doux avec un vibrato dans la voix. Faut-il se contenter d’une surveillance discrète ou faut-il réagir ? Et si oui, comment ne pas briser ce moment magique ?

 

Child Focus : parler sexualité avec ses enfants, c’est ne pas laisser de place aux abus

Des images choc pour un 18 novembre que Child Focus a décidé de rendre plus visible que les autres années. C’est la Journée européenne pour la protection des enfants contre les abus sexuels. La Fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités a frappé fort avec cette campagne. Elle rappelle les faits, mais elle donne aussi des clés aux parents pour agir en prévention.